Ambulanciers : la CSN recommande à ses membres de voter en faveur de l'entente avec Québec

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Manifestation à Québec

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) a recommandé dimanche aux ambulanciers paramédicaux membres la centrale de voter en faveur de l'entente de principe conclue vendredi avec le gouvernement du Québec.

Cette recommandation a été formulée après le vote des délégués des 12 syndicats représentés par la CSN. Un représentant des quelque 2500 ambulanciers affiliés à la CSN avait d'ores et déjà indiqué vendredi que l'entente respectait les objectifs que s'était fixés la partie syndicale. Elle répond à leurs demandes principales :

  • une réduction du nombre d'échelons salariaux pour les ambulanciers détenteurs d'un diplôme d'études collégiales;
  • une bonification du régime de retraite et de l'allocation de départ à la retraite;
  • la conversion en heures supplémentaires du travail effectué en surplus de à journée régulière;
  • la gestion locale des frais de caserne.

Maintenant que la recommandation officielle a été dévoilée, le vote des syndiqués devrait s'échelonner sur environ deux semaines. Les syndicats souhaiteraient toutefois un processus plus rapide, puisque certaines mesures n'entreront en vigueur qu'à la signature de la convention.

En grève depuis le 24 décembre, les ambulanciers sont sans contrat de travail depuis 2010.

Un accord de principe a aussi été conclu avec les quelque 1700 ambulanciers paramédicaux affiliés à la Fédération des travailleurs du Québec. Ils se prononceront eux aussi au cours des deux prochaines semaines.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, a déclaré vendredi que les nouvelles ententes respectaient le cadre budgétaire établi et maintenaient l'équité avec l'ensemble des salariés du réseau de la santé.