Une offre de Québec pour les ambulanciers

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Les ambulanciers espèrent que le gouvernement va bonifier son offre, explique Pascal Poinlane.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, déposera une nouvelle offre aux ambulanciers paramédicaux membres de la CSN, qui sont en grève depuis le 24 décembre.

Les négociations ont repris, mercredi, entre le gouvernement et les représentants des 2500 ambulanciers. Il a notamment été question de la bonification du régime de retraite, une des revendications du syndicat. Le ministre a toutefois prévenu que les discussions sur le sujet, qui impliquent de complexes calculs actuariels, pourraient être longues.

L'autre point en litige est la question des échelons. Les ambulanciers souhaiteraient les voir passer de 16 à 14 avant d'atteindre le plafond salarial.

Tout en affirmant qu'il allait soumettre une proposition, le ministre a tenu à modérer les attentes. « C'est sûr qu'on ne peut pas répondre aux demandes des syndicats sur les deux points. On va essayer de trouver un terrain d'entente qui permettra aux deux parties d'être satisfaites »

En attendant la conclusion d'une entente, les ambulanciers poursuivent leurs moyens de pression administratifs, ce qui ne semble pas déranger le ministre.

« Tant qu'ils restent sur l'aspect administratif sans avoir d'impact sur l'accès aux soins, il faut les tolérer. C'est de bon aloi que les ambulanciers puissent faire valoir leurs revendications. » — Réjean Hébert

Les ambulanciers sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2010.