La neige fait le bonheur des motoneigistes 

Un sentier de motoneige

Les précipitations abondantes tombées partout au Québec font le bonheur des adeptes de la motoneige, mais ce couvert de neige peut devenir un leurre pour la sécurité.

Les fortes précipitations, précédées de températures clémentes, peuvent être un piège. Plusieurs lacs et rivières sont en apparence prêts à recevoir les motoneigistes, mais sont en réalité toujours instables.

L'Association des motoneigistes du Québec et la Sûreté du Québec rappellent aux usagers de limiter leurs déplacements sur les plans d'eau aux sentiers balisés.

Patrick Boucher, de l'Association des motoneigistes du Québec, demeure néanmoins très enthousiaste devant le début de saison 2012-2013.

Ces dernières années, les bordées de neige tardives et les redoux avaient retardé le début de la saison, alors qu'en décembre dernier, les accumulations ont au contraire permis d'ouvrir les sentiers bien avant la période de pointe des Fêtes.

Si de manière générale les motoneigistes du Québec se réjouissent, les touristes américains, une clientèle courtisée, se font plus discrets jusqu'ici. Les régions de Lanaudière et de Chaudière-Appalaches le constatent davantage.

Patrick Boucher attribue cette présence réduite des Américains à la faiblesse de l'économie aux États-Unis et à la hausse des prix de l'essence.

Selon M. Boucher, la météo a aussi favorisé les États plus au sud, qui en ont profité pour multiplier les efforts pour développer leurs propres réseaux de sentiers.

La saison de motoneige est néanmoins considérée comme exceptionnelle avec un enneigement plus que favorable.


 

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook