Opération Nez rouge : un succès toujours croissant

Jean-Marie De Koninck dresse le bilan de la 29e édition de l'opération Nez rouge, le 3 janvier 2013 Jean-Marie De Koninck dresse le bilan de la 29e édition de l'opération Nez rouge, le 3 janvier 2013

Le président fondateur de l'Opération Nez rouge, Jean-Marie De Koninck, dresse un bilan positif de la 29e édition de l'événement.

Les 58 319 bénévoles ont effectué 87 761 raccompagnements dans sept provinces canadiennes, soit le Québec, la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario et le Nouveau-Brunswick.

Au Québec, il y a eu 65 391 raccompagnements, en augmentation par rapport aux 62 907 de l'année passée. Quelque 44 186 Québécois se sont portés bénévoles.

« Nous voyons que les comportements changent, les Canadiens prévoient de plus en plus leur retour à la maison en toute sécurité. Mais tant qu'il y aura encore une personne qui choisit de conduire avec les facultés affaiblies nous continuerons à diffuser notre message : si vous n'êtes pas en état de conduire [...] alors ne conduisez pas. » — Jean-Marie De Koninck

Jean-Marie De Koninck a tenu à rappeler la « deuxième mission » de Nez rouge, soit celle d'amasser des fonds pour des projets locaux liés aux jeunes et au sport amateur. Il a souligné que les 1,5 million de dollars recueillis en moyenne chaque année sont versés à une centaine d'organismes.

L'application mobile pour iPhone et Android a également connu un grand succès, puisqu'elle a été utilisée 79 037 fois. De plus, le nombre des abonnés de Nez rouge sur Twitter (3550 abonnés) et Facebook (10 400 abonnés) a doublé.

Jean-Marie De Koninck a donné rendez-vous aux bénévoles pour l'édition 2013 de l'opération.

L'Opération Nez rouge a été créée en 1984 par Jean-Marie De Koninck, professeur de mathématiques et alors entraîneur de l'équipe de natation de l'Université Laval, avec la collaboration du Service de police de la Ville de Québec et de la station de radio CHRC de Québec. M. De Koninck avait eu l'idée de ce service, qui permet aux personnes éméchées de rentrer chez elles dans leur propre voiture conduite par un bénévole, comme moyen de financer son équipe.

Le service est confidentiel et gratuit. Lorsque des dons sont versés par les utilisateurs, ils sont intégralement remis à des organismes sans but lucratif qui oeuvrent auprès des jeunes.

L'organisme compte aussi sur l'aide financière de plusieurs partenaires, dont la Société de l'assurance automobile du Québec et le Mouvement Desjardins.