L'élection du PQ : nouvelle la plus médiatisée au Québec en 2012

Pauline Marois La nouvelle première ministre du Québec, Pauline Marois, sur la scène du Métropolis, à Montréal  Photo :  PC/Paul Chiasson

L'élection d'un gouvernement minoritaire péquiste a été la nouvelle la plus médiatisée de l'année 2012 au Québec, selon Influence Communication.

Dans son bilan de l'année, rendu public mercredi, la firme de veille médiatique indique que trois nouvelles se sont partagé 27 % de la couverture des médias au cours de la dernière année. Il s'agit de la campagne électorale, du conflit étudiant et des travaux de la commission Charbonneau.

La nouvelle la plus médiatisée sur une période de 24 heures est l'attentat du 4 septembre au Métropolis, à Montréal. En fait, aucune nouvelle n'avait obtenu une si grande couverture depuis 2001.

Le conflit étudiant est la nouvelle la plus longue et la plus intense de l'histoire moderne des médias québécois. Selon Influence Communication, la crise s'est retrouvée dans les cinq principales nouvelles couvertes par les médias québécois pendant 22 semaines.

Selon les données compilées, l'ancien premier ministre Jean Charest a été la personne la plus médiatisée de l'année.

Les nouvelles sportives ont été marquées par une chute de 42 % de la couverture accordée au Canadien de Montréal par rapport à 2011.