Revenu Québec procède à une saisie dans une pizzeria de Lino Zambito

Zambito et Revenu Québec

Revenu Québec a effectué une saisie pour le recouvrement de près de 38 500 $ qui lui sont dus par la pizzeria de Lino Zambito à Blainville.

Un communiqué de Revenu Québec précise que la mesure de perception a été mise à exécution lundi en vertu d'un bref de saisie visant les biens mobiliers de la société 7244746 Canada inc., faisant des affaires sous la raison sociale La pizzeria etc.

L'agence se réserve le droit d'évaluer « la possibilité d'exercer des mesures de recouvrement additionnelles ».

Le certificat d'inscription au fichier de la taxe de vente du Québec de la société de Lino Zambito a également été révoqué, ajoute Revenu Québec.

Ces mesures sont prévues par la Loi sur l'administration fiscale contre la société et des personnes qui lui sont liées, conclut le communiqué.

De l'acharnement, dit Lino Zambito

Dans une entrevue exclusive à Radio-Canada, Lino Zambito a réagi en accusant Revenu Québec d'être de mauvaise foi. Il affirme que le restaurant évoqué dans le communiqué de Revenu Québec ne lui appartient plus depuis le 1er novembre. Il dit l'avoir vendu à une tierce personne dont il ne veut pas révéler le nom. Il précise également qu'il ne l'a pas vendu à un dollar à son ex-conjointe.

L'ex-entrepreneur en construction reconnaît devoir de l'argent au gouvernement. Il dit avoir déjà remboursé entre 30 000 et 35 000 $. Il devrait encore quelque 40 000 $.

Ses tentatives d'obtenir une entente avec Revenu Québec ont échoué parce que, selon lui, les fonctionnaires exigeraient 103 000 $ en garantie, un montant qu'il refuse de payer.

Le procès de M. Zambito pour des accusations de collusion, de fraude et d'abus de confiance en lien avec l'obtention de contrats publics à Boisbriand doit avoir lieu au début de 2013.

Les accusations sont liées notamment à un contrat de 28 millions de dollars que son entreprise, Infrabec, a décroché pour mettre aux normes l'usine d'épuration des eaux à Boisbriand.