Hausse du nombre de meurtres au Canada en 2011

Scène de crime  Photo :  IS/iStock

Le taux d'homicides a augmenté au pays en 2011 et particulièrement au Québec, selon Statistique Canada.

Il s'agit de la première augmentation du nombre de meurtres au Canada enregistrée depuis trois ans, précise l'agence fédérale. Selon des données publiées mardi, il y a eu 598 homicides au Canada en 2011, soit 44 de plus que l'année précédente.

L'augmentation du nombre de meurtres a surtout été observée en Alberta qui affiche 32 meurtres de plus qu'en 2010, et au Québec qui en compte 21 de plus pour la même période.

La province qui a enregistré le plus haut taux d'homicides en 2011 est le Manitoba avec un taux de 4,24 meurtres par tranche de 100 000 habitants. Un titre qui revient à la province pour une cinquième année consécutive. La Saskatchewan et l'Alberta suivent avec des taux respectifs de 3,59 et 2,88 meurtres par 100 000 habitants.

C'est à l'inverse au Yukon qu'on retrouve le taux le plus bas d'homicides, car aucun meurtre n'y a été commis en 2011.

Globalement, le nombre d'homicides a augmenté dans 9 provinces et territoires tandis qu'il a baissé ou est demeuré stable dans les 4 autres provinces et territoires du pays.

Baisse notable du taux d'homicides en Ontario

C'est par ailleurs en Ontario que la baisse du nombre de meurtres a été la plus marquée avec 28 homicides de moins qu'en 2010. Ce qui porte à 161 le nombre de meurtres commis dans la province en 2001, du jamais vu en Ontario depuis 1966.

Nombre d'homicides commis au Canada en 2010 et 2011, par provinces et territoires. Nombre d'homicides commis au Canada en 2010 et 2011, par provinces et territoires.  Photo :  Statistique Canada

Meurtres à l'arme blanche en hausse

Selon Statistique Canada, c'est avec des armes blanches que le plus grand nombre de meurtres a été commis au Canada en 2011, suivi des armes à feu, des coups et de l'étranglement.

Les agressions mortelles commises à l'aide d'un couteau ont connu une hausse de 39 cas au pays en 2011 pour un total de 204. Le nombre de meurtres par arme à feu a quant à lui été de 158, soit 13 de moins qu'en 2010. Le nombre de meurtres par arme à feu atteint en 2011 son plus bas niveau au Canada depuis 50 ans, signale Statistique Canada.

Par ailleurs, ce sont largement des hommes qui ont été le plus souvent auteurs et victimes des 598 meurtres commis au Canada en 2011. D'après les données de Statistique Canada, 7 victimes de meurtres sur 10 étaient des hommes en 2011. Les hommes seraient aussi à l'origine de 90 % des meurtres commis au pays dans la même période.

Taux d'homicides commis à l'aide d'armes à feu au Canada de 1961 à 2011. Taux d'homicides commis à l'aide d'armes à feu au Canada de 1961 à 2011.  Photo :  Statistique Canada

Drames passionnels et conjugaux

Le taux d'homicides sur des partenaires intimes de sexe féminin a augmenté de 19 % en 2011, soit une troisième hausse en quatre ans. Cependant, le taux d'homicides sur des partenaires intimes de sexe masculin a diminué de près de 50 %, s'étant établi à son point le plus bas depuis que l'on a commencé à recueillir ces données en 1961.

En 2011, 89 homicides impliquant des partenaires intimes ont été répertoriés au Canada. Ce qui est assez comparable aux données observées en 2010, note Statistique Canada.

Selon l'agence fédérale, 62 % de ces meurtres impliquait des couples mariés ou des conjoints de fait.

Dans cette catégorie, le nombre de victimes de sexe féminin a augmenté de 19 % en 2011, tandis qu'il a reculé de près de 50 % chez les victimes de sexe masculin.

Les femmes paient le prix

Il s'agit de la troisième hausse en quatre ans du nombre de meurtres de femmes dans cette catégorie, souligne Statistique Canada. En 2011, 76 des 89 victimes d'homicides qui impliquaient des partenaires intimes étaient des femmes.

En complément

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Facebook