Une présumée écoterroriste se rend après 10 ans

Rebecca Rubin, suspectée d'actes d'écoterrorisme, s'est rendue aux autorités le 29 novembre 2012 Rebecca Rubin, suspectée d'actes d'écoterrorisme, s'est rendue aux autorités le 29 novembre 2012  Photo :  FBI

Une Canadienne accusée d'écoterrorisme aux États-Unis s'est rendue aux autorités, après 10 ans de cavale.

Les autorités américaines affirment que Rebecca Jeanette Rubin s'est rendue à des agents du FBI jeudi, à Blaine, dans l'État de Washington, qui se trouve aux abords de la frontière canado-américaine.

Mme Rubin a été arrêtée après avoir été recherchée pendant plus d'une décennie, en lien avec la plus importante enquête sur l'écoterrorisme de l'histoire des États-Unis.

Elle est une ancienne chercheuse sur la faune. Elle faisait partie d'une cellule du Front de libération de la Terre et du Front de libération des animaux, connue sous le nom de The Family, qui était basée à Eugene, en Oregon.

Dix autres personnes ont plaidé coupables en 2007 et ont été condamnées à des peines de prison. Elles étaient accusées de complot et d'incendie criminel. Deux sont encore en fuite.

Les autorités américaines ont expliqué que la suspecte restera détenue et sera transportée à Eugene pour y subir son procès.


Associated Press

Facebook