Décès du syndicaliste Jean-Paul Hétu

Le syndicaliste Jean-Paul Hétu, un pilier de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) durant de nombreuses années, est décédé lundi, à Montréal, à l'âge de 80 ans.

Il laisse dans le deuil sa compagne, Louise Grenier, de même que cinq enfants et neuf petits-enfants.

La carrière syndicale de Jean-Paul Hétu avait débuté dans les années 1950, au sein de la Jeunesse ouvrière chrétienne. M. Hétu a occupé les postes de négociateur et de directeur du service d'éducation de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) de 1958 à 1972, avant de participer à la création de la CSD en 1972. Il en occupera successivement la vice-présidence et la présidence, jusqu'en 1989.

Jean-Paul Hétu a aussi rédigé des ouvrages sur le syndicalisme québécois et son histoire, s'attardant, entre autres, aux luttes des travailleurs du textile. Il y a quelques années, il a aussi publié 150 ans d'histoire syndicale au Québec aux Éditions Cotis.

Les funérailles de Jean-Paul Hétu seront célébrées jeudi, à 11 h, en la cathédrale de Joliette, sa ville natale.


Info en continu Afficher le fil complet

Facebook