Le Québec franchit le cap des 8 millions d'habitants

Population

La population du Québec vient de franchir le seuil des 8 millions d'habitants, selon ce que rapporte mardi l'Institut de la statistique du Québec (ISQ). Le cap des 7 millions d'habitants a été atteint il y a 21 ans, en 1990.

En 20 ans, l'espérance de vie a été prolongée de près de 6 ans chez les hommes et de près de 3 ans chez les femmes.

L'écart en faveur des femmes s'est donc rétréci, puisqu'il était d'environ 7 ans en 1990 comparativement à 4 ans en 2010. L'espérance de vie des femmes s'élevait l'an dernier à 83,6 ans et celle des hommes, à 79,6 ans.

Le bilan démographique du Québec révèle aussi que le Maroc a remplacé le Liban comme premier pays de naissance des nouveaux arrivants. Tandis que 15 % des nouveau-nés de l'année 1990 avaient au moins un parent né à l'étranger, cette part s'élevait l'an dernier à 27 %.

L'ampleur de l'immigration internationale a été très variable entre les sommets de plus de 50 000 immigrants des années 1991 et 2010 et les niveaux inférieurs à 30 000 des années 1994 à 1999.

En 2010, le Québec a accueilli 54 000 immigrants en provenance de plus de 130 pays, le Maroc, l'Algérie et la France étant les trois principaux. En 1990, le Liban, Haïti et le Vietnam occupaient les trois premières positions.

Depuis 1990, la population québécoise a vieilli. L'âge médian, qui sépare la population en deux groupes égaux, est passé d'un peu moins de 34 ans à plus de 41 ans.

Les femmes ont retardé de plus de deux ans le moment de donner naissance à un premier enfant; il est passé de l'âge de 26 ans, en 1990, à 28 ans l'année dernière.

Enfin, les jeunes de moins de 20 ans ont vu leur poids démographique se réduire de 26 à 22 %, tandis que celui des 65 ans et plus est passé de 11 à un peu moins de 16 %.

L'arrivée progressive à 65 ans des générations nombreuses nées entre 1946 et 1966 va accélérer la croissance de ce groupe d'âge au cours des 20 prochaines années, selon l'ISQ.