Le mini baby-boom se poursuit

Des mamans avec leur bébé  Photo :  PC/Richard Lam

De janvier à juin, 43 000 enfants sont nés au Québec, soit 1000 naissances de plus qu'en 2008. À ce rythme, la province franchira le cap des 8 millions d'habitants en 2012.

Le Québec est une des provinces canadiennes qui détient le plus haut taux de natalité.

Pendant les six premiers mois de l'année 2009, 43 000 enfants sont nés au Québec. C'est 1000 naissances de plus qu'en 2008, qui était déjà une année record depuis le début des années 2000.

« On reprend le rythme de croisière qu'on avait avant 1976, avec un taux de fécondité de 1,74 », se réjouit le ministre de la Famille, Tony Tomassi. Selon lui, c'est la preuve que la politique familiale du Québec fonctionne bien.

Le Québec fait même bonne figure à l'échelle nationale. Avec l'Alberta et la Colombie-Britannique, il se classe parmi les provinces qui ont la plus forte croissance de natalité.

Au Québec, un bébé naît toutes les 6 minutes.

Mais toutes ces naissances ont un coût. Services de garde, congés parentaux, allocations familiales: la facture pour Québec s'élève à plus de 6,5 milliards de dollars par année.

« Je le dis depuis le début à mes collègues: il ne faut pas parler de coûts quand on parle de famille, c'est un investissement pour le Québec, pour la société de demain », poursuit le ministre Tomassi.

Ce mini baby-boom devrait permettre à la province de franchir le cap des 8 millions d'habitants en 2012.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.