Le brocoli contre l'arthrose

Alain Labelle
Radio-Canada
Du brocoli  Photo :  iStockphoto

Un composé retrouvé dans le brocoli pourrait bien ralentir la progression, voire prévenir l'apparition de l'arthrose, affirment des chercheurs britanniques.

Contexte
Le mot « arthrite » signifie inflammation articulaire. Ce terme est employé pour décrire plus de 100 maladies et troubles rhumatismaux. L'arthrose est en fait une détérioration du cartilage, le tissu conjonctif qui recouvre les extrémités des os.
Une douleur au genou Les articulations les plus fréquemment touchées par l'arthrose sont celles qui supportent le poids corporel, c'est-à-dire les chevilles, les genoux, les hanches et la colonne vertébrale. D'autres articulations, comme les jointures des doigts, peuvent aussi être touchées.  Photo :  iStockphoto

Des tests menés sur des souris ont d'abord montré qu'un composé de brocoli (également présent dans les choux de Bruxelles et le chou) bloque une enzyme destructrice qui endommage le cartilage.

La Dre Rose Davidson et ses collègues de l'Université d'East Anglia ont voulu confirmer ces résultats chez l'humain. Ils ont donc demandé à 20 volontaires de manger une importante ration quotidienne de superbrocoli, un croisement entre le légume commun et une espèce sauvage de la Sicile très riche en nutriments.
Ils ont découvert que le corps transforme la glucoraphanine en un autre composé appelé sulforaphane, qui semble lui protéger les articulations en bloquant les enzymes métalloprotéases matricielles qui rongent le cartilage.

Le détail de cette étude est l'objet d'un article publié dans la revue Arthritis & Rheumatism.

D'autres bienfaits du brocoli sur la santé humaine sont connus. Le légume est également bénéfique pour le cœur, réduit le risque de certains cancers comme celui de la prostate, et ceux de présenter une dégénérescence maculaire et des cataractes.

Le saviez-vous?

  • L'arthrite en général est l'un des problèmes de santé chroniques les plus fréquents au pays. Plus de 4,2 millions de personnes, soit 16 % de la population âgée de 15 ans et plus, déclarent souffrir d'arthrite.
  • La prise en charge de cette affection, qui occasionne un fardeau économique estimé à près de 7 milliards de dollars au Canada, laisse à désirer chez la plupart des personnes atteintes.
  • Les traitements contre la douleur arthritique entraînent souvent des effets indésirables graves, particulièrement lorsqu'ils sont administrés pendant de longues périodes.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Facebook