Exercice: pas nécessaire de répartir ses séances sur une semaine

Un homme s'entraîne sur un vélo stationnaire  Photo :  iStockphoto

Il n'est pas nécessaire de répartir ses séances d'exercices sur toute une semaine pour être en santé, affirment des chercheurs ontariens.

Janine Clarke et Ian Janssen, de l'Université Queen's, ont recueilli des données sur 2324 personnes munies d'accéléromètres pendant sept jours et les ont répartis en deux groupes :

  • ceux qui étaient actifs cinq jours par semaine;
  • ceux qui étaient actifs seulement de un à quatre jours par semaine.

Les chercheurs voulaient savoir si la fréquence de l'activité physique durant la semaine est liée aux facteurs de risque du diabète, de maladie du cœur et d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Leurs résultats montrent que les adultes qui cumulent 150 minutes d'activité physique en peu de jours au cours de la semaine ne sont pas moins en santé que ceux qui font de l'exercice plus fréquemment tout au long de la semaine.

« À titre d'exemple, une personne qui ne fait aucune activité physique du lundi au vendredi, mais qui est active pendant 150 minutes au cours de la fin de semaine recueillera les mêmes bienfaits pour la santé que celle qui cumule 150 minutes d'activité physique tout au long de la semaine à raison de 20 à 25 minutes d'exercice par jour. » — Ian Janssen

Selon les chercheurs, ces travaux montrent avant tout que les adultes doivent viser à cumuler au moins 150 minutes d'activité physique par semaine, quelle que soit la façon qui convient à leur horaire.

Le détail de cette étude est publié dans la revue Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme.

Le saviez-vous?

L'accéléromètre est un petit appareil électrique de la taille d'un paquet d'allumettes qui enregistre les déplacements d'une personne toutes les minutes.