Un astéroïde passe très près de la Terre

Entrevue Pierre Lacombe, directeur du planétarium de Montréal

L'astéroïde 2012 DA14 est passé très près de la Terre à 14 h 24 (HNE), à seulement 27 700 kilomètres du sol. Ce corps céleste ne représentera cependant aucun danger.

2012 DA14 mesure environ 50 mètres de long et possède une masse estimée à 130 000 tonnes (l'équivalent de trois porte-avions). Lors de son passage, l'astéroïde se trouvait à la verticale de l'Indonésie, et quelque 8000 km en dessous de l'anneau artificiel que forment les satellites géostationnaires au-dessus de l'équateur. Certains d'entre eux se trouvent à 36 000 km, mais les risques de collision étaient inexistants.

L'objet atteignait la vitesse de 28 000 km/h.

Observation impossible à l'oeil nu

Même s'il passe très près de la Terre, 2012 DA14 n'a pas été visible en raison de sa - relative - petite taille. En fait, il est passé 14 fois plus près que la Lune que de notre planète. De plus, il ne réfléchit pas beaucoup la lumière du Soleil. Ainsi, son éclat est demeuré inférieur à celui de la moindre étoile discernable sans instrument.

Les astronomes amateurs équipés de jumelles, de lunettes ou de télescopes ont été capables de le voir dans un environnement favorable, loin des lumières des villes. Il est apparu comme un point mobile, comme un satellite artificiel.

Ce cliché a été pris mercredi 13 février 2013 par Dave Herald de Murrumbateman, à Australie. Son champ initial couvre l'étendue d'une Pleine Lune. 2012 DA14 (petit point au centre) évoluait 1,2 million de kilomètres de la Terre.
Le saviez-vous? 2012 DA14 est connu depuis moins d'un an. Sa découverte, à l'observatoire de La Sagra, en Andalousie, en Espagne, remonte au 22 février 2012, lors de son passage à 2,6 millions de kilomètres de distance.

Si...

Dans le cas où un astéroïde de cette grosseur heurtait la Terre, il créerait un cratère d'un kilomètre de diamètre et anéantirait toute trace de vie dans un rayon de 20 kilomètres.

2012 DA14 boucle actuellement sa révolution autour du Soleil d'une période de 366 jours. Il appartient au groupe des astéroïdes géocroiseurs Apollos qui croisent régulièrement la trajectoire de la Terre et peuvent à ce titre représenter une menace potentielle de collision.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook