Le neurone agréable de la caresse

Un massage  Photo :  iStockphoto

Des neurones sensoriels de la peau qui réagissent à des sensations agréables lorsque celle-ci est caressée ont été identifiés par des chercheurs américains.

Cette découverte a été effectuée chez la souris. Les Prs David J. Anderson et Seymour Benzer du California Institute of Technology (Caltech) veulent maintenant savoir si ces neurones sont les mêmes chez l'homme.

La peau est le plus grand organe sensoriel du corps. Ces travaux pourraient permettre d'établir la distinction biologique entre un contact agréable, comme une caresse, et une sensation négative, comme un pincement ou une brûlure.

D'autres travaux ont déjà montré que ces types de sensation sont relayés au cerveau par différents neurones qui possèdent des terminaisons nerveuses sur la peau.

À ce jour, seulement quelques-uns de ces neurones ont été identifiés, la plupart liés à la détection des stimuli douloureux. Les biologistes ont maintenant identifié chez la souris une classe spécifique de neurones sensoriels de la peau qui réagit à un stimulus agréable.

« Il est plus facile d'étudier la douleur sur un modèle animal, car la souffrance est plus facile à évaluer que le bien-être. Détecter une influence positive de quelque chose sur un modèle animal n'est pas une mince affaire. » — David J. Anderson

Pour y arriver, l'équipe californienne a développé de nouvelles techniques qui ont recours à la génétique moléculaire qui permet de marquer les neurones à l'étude et de les suivre grâce à leur fluorescence.

Les chercheurs ont ainsi pu voir que certains neurones s'allumaient au moment d'une caresse alors que d'autres s'activaient au moment d'un pincement.

La mise au point de cette nouvelle méthode marque, selon les chercheurs, le début d'une nouvelle ère dans la recherche sur la peau étant donné qu'il existerait des dizaines de différents types de neurones en activité dans celle-ci.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Facebook