Un dauphin adopté par des cachalots

Cette photo montre le dauphin handicapé qui a été accepté par le groupe de cachalots. Cette photo montre le dauphin handicapé qui se frotte aux cachalots.  Photo :  Alexander D. M. Wilson/Aquatic Mammals

Des scientifiques ont observé dans l'Atlantique un groupe de cachalots qui avait adopté un dauphin solitaire, une interaction inhabituelle qui soulève bien des questions.

Les chercheurs de l'Institut Leibniz d'écologie aquatique et de pêche en eau douce de Berlin ont pu observer durant huit jours cette étrange cohabitation au large des Açores.

D'après leurs observations, les grands cachalots accueillaient avec bienveillance les caresses et les frottements prodigués par le dauphin et lui ont même retourné ses signes d'affection à quelques reprises.

Le dauphin est un mammifère grégaire, qui nage fréquemment avec d'autres espèces. Toutefois, les grands cachalots - des chasseurs qui parcourent de grandes distances et plongent en eaux profondes - sont timides et n'aiment généralement pas la présence des autres espèces, et une telle cohabitation entre ceux-ci et des dauphins n'a même jamais été observée, a souligné Alexander Wilson, un des scientifiques membres de l'équipage.

Toutefois, le dauphin adulte en question n'était pas tout à fait normal. Son dos était déformé, en forme de S, ce qui, pour les chercheurs, serait la clé pour comprendre son acceptation par le groupe de cachalots.

Ils supposent que l'animal handicapé a eu de la difficulté à suivre le groupe de dauphins auquel il appartenait et qu'il se serait joint aux cachalots, bien plus lents que les dauphins, simplement par manque d'interactions ou encore pour se protéger de prédateurs potentiels.

Des relations amicales entre individus d'espèces différentes sont souvent observées dans la nature. Il s'agit souvent de relations de courte durée, qui permettent aux animaux de se protéger contre les prédateurs ou d'accroître leur capacité de se nourrir. Il arrive aussi que les animaux sociaux s'associent à d'autres espèces pour combler un manque affectif.

Les chercheurs s'expliquent mal toutefois pourquoi les farouches cachalots ont accepté le dauphin parmi eux. Ils pensent que le dauphin n'a pas été considéré comme une menace par le groupe, qui l'a alors accueilli par défaut parmi ses petits.

Le dauphin était en mesure de rester avec les cachalots parce qu'ils nagent plus lentement et laissent toujours un gardien près de la surface, avec les petits, lorsque les adultes plongent en profondeur, explique Alexander Wilson.

Selon Luke Rendell, biologiste du comportement à l'Université St. Andrews, au Royaume-Uni, il ne faut pas prêter trop d'intentions aux cachalots dans cette situation, compte tenu de la brièveté des observations et la rareté du phénomène. Peut-être que les cachalots appréciaient tout simplement l'attention que leur portait le dauphin ou ont jugé qu'il était un bébé plutôt particulier.

Ces observations paraîtront dans la revue scientifique Aquatic Mammals.