Scientifiques de l'année : une tradition depuis 26 ans

Pierre Savard, scientifique de l'année 2012

Pierre Savard Le physicien Pierre Savard

Radio-Canada décerne le titre de Scientifique de l'année 2012 au physicien Pierre Savard, « pour sa contribution remarquable, avec les scientifiques canadiens de l'expérience Atlas, à la découverte du boson de Higgs ».

Le scientifique est professeur à l'Université de Toronto et chercheur au Laboratoire de physique des particules TRIUMF, à Vancouver.

Il a obtenu son doctorat à de l'Université de Montréal en 1998.

Le logo de Radio-Canada

Sur nos ondes

Pierre Savard sera reçu à l'émission Les Années lumière, animée par Yanick Villedieu, le dimanche 27 janvier 2012, entre 12 h et 13 h, sur les ondes de la Première Chaîne radio. À la Télévision de Radio-Canada, l'émission Découverte proposera aux téléspectateurs une rencontre avec ce scientifique émérite le même dimanche, à 18 h 30.

Une centaine de Canadiens ont oeuvré au sein de l'expérience Atlas pendant plusieurs années. De la conception d'Atlas, dans les années 1990, jusqu'à la rédaction de l'article scientifique qui a décrit la découverte, l'an passé, Pierre Savard a été étroitement lié à cette aventure scientifique sans précédent.

Plus de 6000 autres chercheurs provenant de 113 pays y ont aussi participé depuis près de 20 ans, faisant de la chasse au boson de Higgs l'une des plus belles histoires intellectuelles, technologiques et humaines de tous les temps.

La découverte s'est classée en tête des percées scientifiques les plus importantes de l'année dernière. La découverte s'est classée en tête des percées scientifiques les plus importantes de l'année dernière.  Photo :  ScienceNews

Le 4 juillet 2012

La découverte du boson de Higgs est annoncée. Elle est saluée comme étant la plus grande réalisation scientifique de l'année, voire de la dernière décennie.

L'existence de cette particule avait été postulée en 1964 par des théoriciens, dont Peter Higgs. Il aura fallu presque 50 ans avant que les expérimentateurs puissent leur donner raison. Ils ont réalisé cet exploit à Genève, au CERN, l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, où se trouve le plus grand collisionneur de particules jamais construit dans le monde, le LHC.

Cette particule est considérée comme la clef de voûte de la structure fondamentale de l'Univers. Cette particule est considérée comme la clef de voûte de la structure fondamentale de l'Univers.  Photo :  AFP/FABRICE COFFRINI

Cette découverte fondamentale confirme le « modèle standard » de la physique, une théorie qui explique de quoi et comment est constituée la matière. La particule, si longtemps recherchée, est omniprésente dans l'Univers; c'est elle qui confère leur masse aux autres particules, par exemple les électrons et les quarks, qu'on trouve dans les protons et les neutrons.

Pour « voir » le fameux boson de Higgs, deux énormes détecteurs de collisions ont été mis à contribution, dont le détecteur Atlas.

Le boson en neuf questions : les explications de Yanick Villedieu. Consulter notre chronologie des précédents récipiendaires.
Une pomme  Photo :  iStockphoto

L'exemple de la pomme

Le boson de Higgs est en quelque sorte le chaînon manquant de l'histoire de la matière. Prenons l'exemple de la pomme : au microscope, il est possible d'apercevoir l'ensemble des milliards de molécules qui composent ce fruit. S'il était possible de l'observer encore plus en détail, l'oeil apercevrait les atomes et leurs noyaux ainsi que les 12 particules élémentaires à la base de tout et qui sont composées d'énergie impalpable. Selon la théorie de Higgs, les particules d'énergie acquièrent une masse pour devenir de la matière consistante au contact du boson. D'où toute son importance, car le boson serait un élément-clé de la constitution de l'Univers. (Explications de Sandrine Laplace, CNRS)

Rappelons que le titre de « Scientifique de l'année de Radio-Canada » est remis à une personnalité ou à une équipe qui, au cours de l'année écoulée, s'est illustrée par une découverte, une publication ou une réalisation remarquable. Décerné pour la première fois en 1987, le prix en est à sa 26e année d'existence.