Cinq fois plus de records de chaleur à cause du réchauffement climatique

Radio-Canada avec Agence France-Presse
La Terre  Photo :  iStockphoto

Les changements climatiques liés à l'activité humaine sont de toute évidence responsables de la multiplication des records de chaleur à travers le monde, affirme une nouvelle étude scientifique.

Le réchauffement climatique a multiplié par cinq les records mensuels de température, écrivent les chercheurs du Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK) et de l'Université Complutense de Madrid, dans la revue scientifique Climatic Change.

« Dans certaines parties d'Europe, d'Afrique et d'Asie du Sud, le nombre de mois records a même été multiplié par 10 », ajoutent les auteurs.

L'humain en cause

Pour les chercheurs, « la science est claire : seule une petite fraction de ces épisodes auraient eu lieu naturellement ». Ils estiment que 80 % des records de température n'auraient pas eu lieu sans l'influence de l'homme sur le climat.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont développé un modèle basé sur des relevés de température fournis par la NASA. Les données couvrent 131 ans et 12 000 endroits à travers le monde.

La fréquence des records a beaucoup augmenté ces 40 dernières années et ne peut être expliquée par les phénomènes de variabilité naturelle, comme El Niño, avance l'étude.

« Les statistiques seules ne peuvent nous dire quelle est la cause d'une seule vague de chaleur, mais elles montrent une augmentation importante et systématique du nombre de records de chaleur, imputable au changement climatique », tranche Stefan Rahmstorf, coauteur de l'étude.

En complément

  • science
    dossier -  Émissions de CO2 L'activité humaine responsable du récent réchauffement de la planète.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook