Andromède n'est pas seule

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Les galaxies naines en rotation autour d'Andromède

La galaxie géante d'Andromède, voisine de notre Voie lactée, est entourée d'un disque formé de nombreuses petites galaxies en rotation sur lui-même, a découvert une équipe internationale d'astronomes.

La gigantesque structure de forme aplatie tourne autour d'Andromède et s'étend sur plus d'un million d'années-lumière.

Cette découverte a été réalisée grâce au relevé PAndAS (Pan-Andromeda Archaeological Survey), effectué à l'aide du télescope Canada-France-Hawaï et du télescope américain Keck.

L'existence de galaxies miniatures autour de grandes galaxies, comme Andromède, avait déjà été observée. Les astronomes pensent qu'il s'agirait des restes de la rencontre de galaxies plus importantes, dévorées par leurs encombrantes voisines.

L'existence de ce disque en rotation sur lui-même ne s'inscrit toutefois pas dans les théories actuelles de formation de galaxies qui prévoient que ces dernières se développent par accumulation de matière noire venant de galaxies naines accrétées de directions aléatoires.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature.

Une découverte à 15 ans

L'un des signataires de cet article scientifique est âgé de 15 ans. Neil Ibata assistait son père à l'Observatoire astronomique de Strasbourg, en France, lors d'un stage sur un langage de programmation utilisé pour la modélisation des données de ces travaux. C'est lui, le premier, qui a mis en évidence la rotation du disque.

En 2006, des travaux avaient montré qu'Andromède serait née d'un choc frontal provoqué par une collision entre deux galaxies il y a 210 millions d'années.

Le saviez-vous? La Voie lactée et la galaxie d'Andromède (M31) se rapprochent l'une de l'autre à plus de 440 000 km/h de sorte que les deux galaxies entreront en collision dans 3 milliards d'années. 

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook