Une raffinerie interstellaire de pétrole

La nébuleuse de la Tête de Cheval La nébuleuse de la Tête de Cheval  Photo :  NASA

Une molécule qui fait partie de la famille des petits hydrocarbures a été détectée pour la première fois dans le milieu interstellaire de notre galaxie.

Cette substance, appelée cation propynylidynique (C3H+), entre dans la composition du pétrole et du gaz naturel. Elle a été détectée au sein de la nébuleuse de la Tête de Cheval dans la constellation d'Orion, située à 1300 années-lumière de la Terre.

« Cette nébuleuse n'est pas seulement une des figures les plus célèbres du ciel. Sa silhouette baignée de lumière est surtout un fantastique laboratoire de chimie interstellaire, où gaz dense et rayonnement stellaire se rencontrent. » — Communiqué, Observatoire de Paris

Le Français Jérôme Pety et ses collègues de l'Observatoire de Paris ont observé une trentaine de molécules différentes au total. Cela confirme, selon eux, la complexité chimique à l'oeuvre dans cette nébuleuse.

Parmi ces molécules, il y a surtout de petits hydrocarbures, les plus petites des molécules qui forment le pétrole et le gaz naturel, dont le C3H+. Ce cation est un acteur central des réactions chimiques qui lient les petits hydrocarbures entre eux.

Pour en arriver à cette découverte, les chercheurs ont eu recours au radiotélescope de 30 mètres de l'IRAM, situé près de Grenade, en Espagne.

Les auteurs expliquent la présence de ces hydrocarbures par la fragmentation de molécules carbonées géantes. Celles-ci pourraient s'éroder en libérant une grande quantité de petits hydrocarbures lorsqu'elles sont soumises au rayonnement interstellaire.

Cette transformation serait particulièrement efficace dans les régions de la nébuleuse où le gaz interstellaire est directement exposé au rayonnement d'une étoile massive toute proche.

La Tête de Cheval est en quelque sorte une raffinerie naturelle de pétrole à des échelles gigantesques, soutiennent les chercheurs.

Le saviez-vous?

Les nébuleuses sont des nuages interstellaires de gaz et de poussières qui prennent forme à partir des gaz éjectés par les étoiles en fin de vie.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook