Est-ce la fin de CoRoT?

Le télescope CoRoT Le télescope CoRoT  Photo :  CNES

Le télescope CoRot, qui a découvert certaines des plus petites exoplanètes à ce jour, a cessé de fournir des données scientifiques depuis le 2 novembre, a annoncé le Centre national d'études spatiales de France.

Les premières analyses montrent que c'est la deuxième chaîne photométrique qui a cessé de communiquer avec l'ordinateur de bord du satellite. La première avait cessé de fonctionner en mars 2009.

CoRoT avait été lancé en 2006 à partir de Baïkonour, au Kazakhstan. Sa mission avait été reconduite en 2009 jusqu'en 2013.

Pour le moment, les tentatives de redémarrage de l'instrument n'ont rien donné. Le reste de la plateforme satellite fonctionne toutefois normalement. Une enquête est en cours pour comprendre l'origine de la panne.

Les responsables de la mission espèrent mener des essais de reconfiguration du satellite dans le but de le réactiver au courant du mois de décembre.

Placé en orbite à 900 kilomètres au-dessus de la Terre, ce chasseur d'exoplanètes a mesuré les variations de la luminosité de plus de 120 000 étoiles pour découvrir une trentaine de planètes à l'extérieur de notre système solaire, dont l'une des plus petites exoplanètes observées à ce jour et première rocheuse, CoRoT-Exo-7b.

Le saviez-vous?

Le projet avait initialement été créé au début des années 1990 pour étudier le noyau des étoiles. Toutefois, la découverte des premières planètes extrasolaires en 1995 a forcé les responsables de la mission à revoir leurs objectifs. Plus de 700 exoplanètes ont été détectées depuis.

Ce que signifie CoRoT

COnvection, ROtation des étoiles et Transit des planètes extrasolaires.