Écoutez NOC, le béluga qui imite la voix humaine

Radio-Canada avec Agence France-Presse

Comme un perroquet, une baleine ayant vécu 30 ans dans un aquarium à San Diego était vraisemblablement capable d'imiter la voix humaine.

Des chercheurs en viennent à cette conclusion après avoir réalisé une analyse acoustique des sons émis par NOC, le béluga.

Selon Sam Ridgway, biologiste marin et principal auteur de ces travaux, cette découverte est surprenante, car les baleines produisent normalement des sons totalement différents. Ils doivent de ce fait modifier leur mécanique vocale pour reproduire des sonorités ressemblant à celles émises par les humains.

NOC devait moduler la pression de l'air dans ses narines et effectuer d'autres ajustements musculaires pour imiter la voix humaine, ce qui était loin d'être facile.

M. Ridgway, qui travaille à la National Marine Mammal Foundation, pense que cette volonté d'imitation demandait de réels efforts à l'animal, ce qui laisse à penser qu'il devait chercher à entrer en contact avec les humains.

NOC avait commencé à émettre des sons bizarres en 1984. Les scientifiques ont commencé à entendre des sons inhabituels dans l'aquarium où le béluga vivait avec des dauphins. Ces sons ressemblaient à une conversation entre deux personnes trop éloignées pour que ce soit compréhensible.

Les chercheurs ont pu finalement déterminer que ces sons provenaient de NOC quand un plongeur qui travaillait dans le bassin où se trouvait la baleine est remonté à la surface en demandant qui lui avait dit de sortir de l'aquarium.

Les baleines sont capables de produire ces sons avec l'aide de leur conduit nasal et non avec le larynx comme chez les humains.

Pendant toute sa vie, NOC avait vécu avec des dauphins et d'autres baleines blanches et s'était souvent trouvé en présence d'humains. Il est mort il y a cinq ans.

La baleine a imité des sonorités humaines pendant environ quatre ans jusqu'à ce qu'elle parvienne à la maturité sexuelle.

Des cas de baleine imitant la voix humaine avaient déjà été signalés auparavant. Par exemple, à l'aquarium de Vancouver, les soigneurs d'un autre béluga affirment qu'il peut chanter son nom, Lagosi.

C'est cependant la première fois que des scientifiques ont enregistré de tels sons prouvant bien que ces cétacés sont capables de reproduire des sonorités ressemblant à celles de nos cordes vocales.

« Les sons que nous avons enregistrés étaient clairement un exemple d'apprentissage vocal effectué par une baleine blanche. » — Sam Ridgway

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Current biology.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Facebook