Des nudistes manifestent à San Francisco malgré le nouveau règlement

Quatre manifestants entièrement nus ont été arrêtés vendredi devant l'hôtel de ville de San Francisco, au premier jour de l'entrée en vigueur d'un règlement municipal interdisant la nudité en public. Les manifestants, une femme et trois hommes, ont été arrêtés alors qu'une dizaine d'autres personnes plus ou moins vêtues manifestaient devant l'hôtel de ville avec des slogans pro-nudité peints sur leur corps.

La police a donné 15 minutes aux manifestants pour se disperser ou se vêtir, et a arrêté ceux qui ne se sont pas conformés à l'injonction. Les manifestants ont déclaré que leur arrestation servirait la cause de la « liberté du corps ».

En décembre, le conseil municipal de San Francisco avait voté à 7 contre 4 en faveur du règlement, qui interdit de montrer ses organes génitaux dans la plupart des lieux publics de la ville, y compris les rues, les trottoirs et les transports en commun.

Un juge fédéral a statué jeudi que la nudité n'était pas protégée par la liberté d'expression et a maintenu le règlement de San Francisco, qui interdit la plupart des manifestations publiques de nudité. Les manifestants ont juré de porter la décision en appel.

« Peu importe ce qui arrive, nous allons continuer de pratiquer la liberté du corps », a déclaré Gypsy Taub, une mère de deux enfants qui anime une émission de télévision locale consacrée à la cause nudiste.

« Dans une société répressive et folle, qui glorifie la guerre et qui criminalise le corps humain en même temps, ( ... ) la nudité est une déclaration politique. »