Fonte sans précédent de la calotte glaciaire du Groenland

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Fonte de la calotte glaciaire au Groenland à l'été 2012 Fonte de la calotte glaciaire au Groenland à l'été 2012  Photo :  NASA

La surface gelée du Groenland a fondu cet été à un niveau jamais atteint en plus de 30 ans d'observation satellitaire, a annoncé mardi l'Agence spatiale américaine (NASA).

Selon des données recueillies par la NASA et des scientifiques universitaires, 97 % de la surface de la calotte glacière avait connu du dégel à la mi-juillet.

« C'est tellement sans précédent que je me suis d'abord interrogé sur le résultat : était-ce bien réel ou était-ce dû à une erreur de données? », a commenté Son Nghiem, de la NASA.

En analysant les données d'un premier satellite, l'expert affirme avoir remarqué la disparition de la majorité de la glace du Groenland en date du 12 juillet. Ensuite, les résultats des deux autres satellites ont confirmé sa découverte : la calotte glaciaire avait fondu à 40 % au 8 juillet et à 97 % quatre jours plus tard.

Cette découverte de la NASA survient une semaine après qu'une île de glace mesurant deux fois la taille de Manhattan s'est détachée de l'extrémité du glacier Petermann, dans le nord-ouest du Groenland.

« Cet événement, combiné à d'autres phénomènes naturels, mais rares, comme le monumental décrochage la semaine dernière sur le glacier Petermann, fait partie d'un ensemble complexe », a indiqué un responsable de la NASA, Tom Wagner.

Des milliers d'icebergs se détachent naturellement des glaciers du Groenland chaque année, et au cours de l'été, environ la moitié de la surface glaciaire fond de façon naturelle, a expliqué l'agence spatiale.

Habituellement, la majorité de l'eau issue de cette fonte regèle rapidement en altitude ou est retenue par les glaces des zones côtières, pendant que le reste s'écoule dans l'océan. « Mais cette année, l'ampleur de la fonte à la surface ou près de la surface a connu une hausse brutale », a souligné la NASA.

Même le plus haut point de la calotte glacière - situé à plus de 3 km au-dessus du niveau de la mer - montrait des signes de dégel. Ce type d'événement survient en moyenne tous les 150 ans.

« La dernière ayant eu lieu en 1889, cet événement est bien au rendez-vous. Mais si nous continuons à observer ce type de fonte au cours des prochaines années, ce sera angoissant », a précisé la glaciologue Lora Koenig.

En complément

  • science
    dossier -  La menace climatique Quelles sont les causes du réchauffement de la planète? Et son lien avec les catastrophes « naturelles? »
  • science
    dossier -  Le réchauffement de la planète Le climat a des sautes d'humeur dévastatrices... La planète est bel et bien en train de se réchauffer.