Interactif : l'ONF donne la parole à des insomniaques de partout dans le monde

Le reportage de Pasquale Harrison-Julien

La dernière production interactive de l'Office national du film (ONF) se penche sur une problèmatique qui touche près du tiers de la population des pays développés.

À partir du 18 avril, l'expérience du Journal d'une insomnie collective proposera aux internautes de se réveiller la nuit pour passer du temps en compagnie d'un insomniaque.

Depuis quelques années, l'ONF est devenu l'un des joueurs les plus importants du monde de l'interactivité numérique.

Son plus récent travail sera d'ailleurs en compétition dans une toute nouvelle catégorie créée au Festival des films de Tribeca, à New York.

Journal d'une insomnie collective

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.