Un opéra inspiré du cinéma

Dead Man Walking : du grand écran à la scène

Dead man walking, le film qui raconte la rencontre d'une religieuse avec un condamné à mort, a fait courir les foules en 1995. C'est maintenant son adaptation par le monde de l'opéra qui récolte du succès partout dans le monde.

Après San Francisco, Vienne et Sydney, Montréal a choisi de présenter cette oeuvre contemporaine créée au tournant de l'an 2000. Et pour présenter sa production, l'Opéra de Montréal a invité Helen Prejean, la religieuse à l'origine de ce récit. 

Info en continu Afficher le fil complet