Le musée Grévin Montréal ouvre ses portes le 19 avril

Le reportage de Claude Deschênes

Sur les 120 personnages en cire qui feront leur entrée au musée Grévin Montréal le 19 avril, une bonne trentaine seront québécois.

Marie-Mai, Céline Dion, René Angélil, Ginette Reno, Véronic DiCaire, Gilles Vigneault, Robert Charlebois, Jean-Pierre Ferland, Diane Dufresne, Stéphane Rousseau, Mado Lamothe, Roy Dupuis, Julie Payette, Chantal Petitclerc, Maurice Richard et Guy Lafleur, côtoieront Marie-Antoinette, Jacques Cartier, Maisonneuve, Frontenac, et des représentants des Premières Nations.

Toutes les reproductions ont été sculptées à Paris.

Pour le directeur-général de Grévin Montréal Philippe Bertout, un Français établi de longue date au Québec, il ne s'agira pas d'un copier-coller du Musée Grévin à Paris.

On a fait appel à des collaborateurs québécois bien connus, dont les firmes MOMENT FACTORY et GEODEZIK qui créeront l'environnement visuel et interactif des salles. Un autre talent montréalais sera mis à contribution: le designer Dick Walsh signera la mise en scène de ces espaces.

Un musée interactif

Grévin Montréal offrira aussi des ateliers où seront présentées les techniques de fabrication des personnages.

De façon virtuelle, les visiteurs pourront même créer leur propre personnage de cire, qu'ils pourront recevoir à la maison dans une animation vidéo.

Un projet de 14 millions de dollars

Financé par des fonds privés, ce projet de 14 millions de dollars est le premier musée Grévin hors de France. Le deuxième sera inauguré l'an prochain à Prague, en République tchèque.

Grévin Montréal ouvrira ses portes le 19 avril au dernier étage du centre Eaton, autrefois occupé par des salles de cinéma.

Info en continu Afficher le fil complet