Décès du poète Yves Boisvert

Yves Boisvert reçoit le Prix à la création artistique du CALQ

Le poète et écrivain engagé Yves Boisvert est décédé dimanche à 62 ans d'un cancer des poumons. Il était un des fondateurs du Festival international de la poésie de Trois-Rivières.

La nouvelle a été confirmée par le président du festival, Gaston Bellemare, ainsi que par la conjointe du poète.

Né à L'Avenir dans le Centre du Québec en 1950, Yves Boisvert a signé, depuis les années 70, une trentaine de publications. Plusieurs de ses écrits ont été traduits en anglais, en espagnol et même en roumain.

En 1985, il a participé à la naissance du premier Festival international de la poésie de Trois-Rivières.

Le poète a été couronné de plusieurs prix, dont le Prix du Gouverneur général en 1992 pour La balance du vent, et le prix Félix-Antoine-Savard pour l'ensemble de son oeuvre en 2003.

En novembre dernier, il a reçu le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec pour la région de l'Estrie, où il vivait depuis plusieurs années. Cet honneur souligne « le parcours impressionnant de ce grand poète et l'importance de son oeuvre pour la littérature québécoise ».

Un des oeuvres marquantes d'Yves Boisvert est la trilogie Cultures périphériques, publiées de 1997 à 2004.