Très critiqué, le processus de vote des Jutra a été revu

Philippe Falardeau Philippe a remporté la statuette pour le meilleur film au dernier Gala des Jutra  Photo :  PC/Graham Hughes

Le processus de vote dans la catégorie long métrage a été revu et corrigé pour les 15es prix Jutra, qui récompenseront les artisans du cinéma québécois au printemps prochain.

Le processus de vote en deux étapes est conservé, mais le nombre de membres du jury de présélection passe de 18 à 28, doublant le nombre d'artisans, « permettant ainsi une meilleure représentativité des métiers et plus de voix et d'expertises différentes », selon l'organisation Québec Cinéma.

Le travail des jurés pendant le visionnement des oeuvres sera également accompagné; ceux-ci recevront des grilles et des outils d'évaluation, et la journée des délibérations sera encadrée afin de « limiter les possibilités d'influence et de prises de pouvoir ».

Le jury de présélection constitue la première étape du processus du vote, après quoi cinq finalistes de chaque catégorie sont sélectionnés et soumis au vote universel au cours d'un deuxième tour, qui détermine les gagnants.

Une scène du film Incendies Une scène du film Incendies, qui a remporté le Jutra du film s'étant le plus illustré à l'étranger en 2012  Photo :  PC/HO,TIFF

Autre nouveauté, le vote au second tour est ouvert cette année à d'autres membres que ceux des associations siégeant au Comité de représentation professionnelle de Québec Cinéma. Les membres de l'Association des propriétaires de cinémas du Québec et de l'Association des cinémas parallèles du Québec auront ainsi le droit de se prononcer, de même que l'ensemble des jurés de l'année, l'ensemble des artistes ou artisans admissibles à un prix Jutra de l'année en cours et tous les lauréats d'un prix Jutra, incluant les lauréats des Jutra hommage.

Le vote sera également effectué par voie électronique pour la première fois, ce qui devrait permettre d'augmenter de façon significative la participation des quelque 7 000 membres votants selon l'organisation.

Critiquée l'an dernier pour avoir indiqué qu'il n'était « pas nécessaire » d'avoir vu tous les films pour voter, Québec Cinéma corrige le tir.

« Bien évidemment, Québec Cinéma invite tous les membres ayant le droit de vote à voir les films québécois en salle pendant l'année », lit-on dans le document explicatif des 15e prix Jutra.

Au total, 31 longs métrages de fiction sont éligibles cette année à 17 prix Jutra. De plus, 40 longs métrages documentaires qui ont été diffusés en salle plus d'une semaine en 2012 se retrouvent dans la course au Jutra du meilleur documentaire. Environ 25 courts métrages d'animation et une centaine de courts métrages de fiction se disputeront le Jutra du meilleur film dans leur catégorie.

« Bien qu'il n'ait jamais autant rayonné à l'international, notre cinéma a plus que jamais besoin de se faire voir et connaître par les Québécois et les Canadiens, d'où l'importance des Jutra pour l'industrie, les cinéphiles et le grand public. » — Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma

« Nous allons ainsi célébrer lors de ce 15e anniversaire la très grande qualité et la diversité du cinéma québécois d'aujourd'hui, tout en soulignant les nombreux accomplissements des quinze dernières années'.

La 15e cérémonie des prix Jutra sera présentée à la Télévision de Radio-Canada au printemps prochain.

En complément

info en continu