American Music Awards : l'année Justin Bieber

Radio-Canada avec Associated Press et La Presse Canadienne
Justin Bieber et sa mère Pattie Mallette à leur arrivée à la 40e cérémonie des American Music Awards à Los Angeles le 18 novembre 2012. Justin Bieber et sa mère, Pattie Mallette, à leur arrivée à la 40e cérémonie des American Music Awards à Los Angeles le 18 novembre 2012.  Photo :  AP/Jordan Strauss

Justin Bieber a mis la main sur le prix de l'artiste le plus populaire de l'année dimanche soir lors de la 40e cérémonie des American Music Awards. Il l'a emporté sur Rihanna, Katy Perry, Maroon 5 et Drake.

Le jeune chanteur canadien, dont les déboires amoureux font la une des tabloïds ces jours-ci, est également reparti avec le prix de l'artiste masculin le plus populaire dans la catégorie pop-rock et celui de l'album pop/rock le plus populaire. Il a remercié sa mère, qui l'accompagnait au gala, et a dédié un de ses prix à tous ceux ayant prédit que sa carrière serait de courte durée.

Plus tard dans la soirée, il a offert une prestation avec Nicki Minaj, qui a remporté le prix de l'album rap/hip-hop le plus populaire et celui de l'artiste rap/hip-hop la plus populaire. « Je ne fais pas de la musique pour obtenir des prix et je ne suis jamais stressée par rapport à ces événements. Je me dis que j'aurai une carrière assez longue pour remporter tous ces différents prix », a-t-elle déclaré.

Rihanna, qui est en tournée et était absente du gala, a remporté le prix de l'album soul/R&B le plus populaire de l'année.

Carly Jepsen, la nouvelle artiste la plus populaire de l'année, en performance aux AMA Carly Rae Jepsen  Photo :  Matt Sayles

La chanteuse Taylor Swift a pour sa part remporté le trophée de l'artiste féminine country la plus populaire pour la cinquième fois consécutive. Elle a remercié ses fans d'avoir voté pour elle.

La Canadienne et protégée de Justin Bieber, Carly Rae Jepsen, dont le succès Call me maybe a fait le tour de la planète en 2012, est repartie avec le trophée de la nouvelle artiste la plus populaire de l'année.

Les American Music Awards sont décernés par le public. Les finalistes sont sélectionnés en fonction des ventes et de la diffusion de leurs chansons et les gagnants sont déterminés par un vote populaire en ligne.

Tout un spectacle

La soirée des American Music Awards ne se résume cependant pas à la remise de prix. Elle est aussi l'occasion pour les artistes de se dépasser sur scène, et le gala de dimanche soir n'a pas fait exception à la règle.

C'est Usher qui a donné le coup d'envoi du gala avec un pot-pourri de ses chansons, incluant Numb, Climax et Can't stop, won't stop.

Kelly Clarkson, première lauréate de l'émission American idol, a chanté quelques-uns de ses plus grands succès avec un numéro sur sa robe et devant trois « juges » assis derrière une table, clin d'oeil à l'émission qui a lancé sa carrière.

La performance acrobatique de P!nk aux AMA La performance acrobatique de P!nk aux AMA  Photo :  John Shearer

L'un des juges de l'émission, Randy Jackson, l'a présentée et a encouragé les auditeurs et le public à faire des dons à la Croix-Rouge pour venir en aide aux victimes de l'ouragan Sandy.

La performance acrobatique de P!nk et le retour sur scène de No Doubt ont particulièrement été remarqués.

Taylor Swift, Carrie Underwood, Nicki Minaj, Ke$ha, Christina Aguilera, Pitbull, Carly Rae Jepsen, Ludacris, Chris Brown et Swizz Beatz ont aussi offert des prestations.

Stevie Wonder était également au programme pour un hommage musical au défunt Dick Clark, créateur des American Music Awards, qui étaient célébrés cette année pour la 40e fois.

La cérémonie se déroulait au théâtre Nokia à Los Angeles et était diffusée en direct sur les ondes de la chaîne ABC.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.