Nouveau traitement du glaucome

Le glaucome peut être prévenu dès la quarantaine, rapporte Jean-Sébastien Cloutier.

Une nouvelle technique chirurgicale pour traiter le glaucome a été utilisée pour la première fois au Québec par des ophtalmologistes de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Des ophtalmologistes de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont utilisent une nouvelle méthode de traitement du glaucome qui permet de diminuer la pression dans l'oeil sans le percer.

Le Dr Paul Harasymowycz et son équipe ont réalisé une chirurgie par canaloplastie. Cette méthode permet de diminuer la pression intraoculaire sans percer l'oeil.

« Le succès de cette première intervention est une bonne nouvelle pour les patients atteints du glaucome, car non seulement la canaloplastie implique beaucoup moins de risques, mais elle permet une réhabilitation visuelle plus rapide et durable. » — Dr Paul Harasymowycz

L'oeil contient un liquide appelé humeur aqueuse. Ce liquide circule dans les différentes parties de l'oeil. Or, il peut arriver que l'humeur aqueuse ne puisse s'écouler correctement et exerce une pression dans l'oeil.

Cette situation accroît la dureté du globe, ce qui entraîne une compression du nerf optique et une diminution de l'acuité visuelle pouvant aller jusqu'à la cécité.

Traitement classique

Jusqu'à aujourd'hui, le traitement chirurgical traditionnel du glaucome reposait sur la trabéculectomie, qui consiste à faire un trou dans la paroi du globe oculaire pour créer une valve permettant d'évacuer l'humeur aqueuse et ainsi réduire la pression. Cette intervention délicate pouvait entraîner de graves complications comme:

  • un saignement dans l'oeil
  • une infection
  • une pression trop basse
  • une cataracte

Nouveau traitement

La canaloplastie permet de diminuer la pression intraoculaire sans faire de trou dans la paroi de l'oeil. Cette technique consiste à insérer et nouer un fil de suture dans le canal de drainage interne de l'oeil à l'aide d'une microtige pour créer une dilatation qui permet d'évacuer l'humeur aqueuse. L'opération se déroule sous anesthésie locale.

Saviez-vous que?

Environ 5 millions de personnes souffrent de glaucome en Amérique du Nord; près de la moitié d'entre elles ignorent leur état parce qu'en général, elles ne ressentent aucun symptôme avant-coureur.

En complément