Le fédéral se penchera sur l'enseignement de l'histoire

L'enseignement de l'histoire intéresse Ottawa

Exclusif - Ottawa examinera l'enseignement de l'histoire dans les établissements primaires, secondaires et postsecondaires même si l'éducation est un champ de compétence qui relève des provinces.

La décision a été prise à huis clos par le comité permanent du Patrimoine canadien, à majorité conservatrice, selon les informations obtenues par Radio-Canada.

Ce comité cherche à savoir comment s'enseigne l'histoire d'un bout à l'autre du pays. « C'est une opportunité [sic] pour le comité et les autres Canadiens de connaître ce que font le Québec et les autres provinces canadiennes », a déclaré le député conservateur de Oak Ridges-Markham, Paul Calandra.

L'opposition officielle dénonce cette étude. « C'est une obsession de vouloir réécrire l'histoire. C'est clairement, grossièrement, une ingérence dans les compétences provinciales », affirme le député néo-démocrate de Longueuil-Pierre Boucher, Pierre Nantel.

Le comité concentrera son analyse sur les débuts de la Confédération, le droit de vote, la Première Guerre mondiale (en insistant sur la bataille de la Crête de Vimy), la Seconde Guerre mondiale (y compris la libération de la Hollande, la bataille d'Ortona, la bataille de l'Atlantique), l'évolution constitutionnelle, la Guerre de Corée et le conflit en Afghanistan.

Des professeurs d'histoire inquiets

Professeur d'histoire au Cégep de l'Outaouais, Roger Blanchette est méfiant : « Ce qui me fait peur, c'est qu'on essaie d'imposer une espèce de modèle, de vision, complètement déformés du Canada. Quand on regarde les sujets mentionnés, tout est de question militaire ».

Spécialiste en histoire militaire, le professeur Martin Laberge se questionne : « Ce [...] n'est pas une mauvaise chose en soi. L'histoire militaire est un sujet très fécond [...] mais la question demeure, pourquoi le gouvernement met ces axes à l'avant-plan? »

Les membres du comité

Rob Moore (PC)
Pierre Nantel (NPD)
Scott Simms (PLC)
Ray Boughen (PC)
Marjolaine Boutin-Sweet (NPD)
Gordon Brown (PC)
Paul Calandra (PC)
Andrew Cash (NPD)
Matthew Dubé (NPD)
Jim Hillyer (PC)
Blake Richards (PC)
Terence Young (PC)

Avec le reportage de Madeleine Blais-Morin

En complément

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook