Posséder un terrain pour pouvoir être sénateur

Les règles sur les conditions de résidence des sénateurs font couler beaucoup d'encre ces jours-ci, et sont même devenues une véritable découverte pour bien des gens. Les conditions d'admission au Sénat datent d'il a près de 150 ans, et inclut notamment la nécessité de posséder un terrain. Si cette condition restreignait l'accès au Sénat à l'époque, elle semble devenue une pure formalité, au point où sa raison d'être est remise en question par le gouvernement fédéral.

Voici le reportage de Madeleine Blais-Morin.

Le reportage de Madeleine Blais-Morin

Facebook