La CAQ propose la création d'un commissaire à l'intégrité

Le chef de la CAQ, François Legault Le chef de la CAQ, François Legault

La Coalition avenir Québec (CAQ) propose la création d'un commissaire à l'intégrité politique et administrative (CIPA).

Le chef de la CAQ, François Legault, a proposé jeudi la création de ce poste qui chapeauterait les trois instances existantes de lutte contre la corruption, soit l'Unité permanente anticorruption, le commissaire au lobbyisme et le commissaire à l'éthique et à la déontologie,

Le commissaire répondrait de ses activités à l'Assemblée nationale, « plutôt que de répondre à un ministère ou au gouvernement, explique le chef de la CAQ. Cela permettrait de s'assurer d'une complète indépendance et d'une meilleure coordination entre les différents groupes qui travaillent contre la corruption », a-t-il ajouté.

À l'instar du vérificateur général, le CIPA sera aussi nommé par l'Assemblée nationale. Une commission parlementaire sera chargée de surveiller les activités du commissaire, qui devra faire rapport chaque année.

Cette proposition correspond essentiellement au premier engagement de la CAQ dans sa plateforme électorale.

info en continu

Facebook