Le PQ présente son plan de promotion de la souveraineté

Pauline Marois Pauline Marois  Photo :  PC/Clement Allard

Le Parti québécois présentera son plan de promotion de la souveraineté, samedi au conseil national du Parti québécois (PQ) à Drummondville, mais le gouvernement Marois attendra encore avant d'exposer sa stratégie de gouvernance souverainiste.

Le ministre des Affaires gouvernementales canadiennes et de la Gouvernance souverainiste devait exposer la stratégie gouvernementale, samedi, mais son discours a été annulé. L'horaire a été modifié parce que le conseil des ministres n'avait pas encore eu le temps de se pencher sur la stratégie, a dit M. Cloutier.

Le ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée, a affirmé que cette décision de ne pas discuter de la stratégie gouvernementale était prise depuis le début de la semaine.

Vendredi, l'horaire remis aux journalistes indiquait pourtant que M. Cloutier devait prendre la parole à ce sujet.

Comme prévu, le plan de promotion de la souveraineté, élaboré par l'exécutif national du PQ, sera présenté à huis clos aux délégués samedi après-midi.

Les jeunes péquistes pour le gel

Par ailleurs, les jeunes péquistes ont résolu durant la nuit d'aller de l'avant avec leur proposition sur le gel des droits de scolarité et la gratuité scolaire, qui sera présentée au conseil national dimanche pour être débattue.

Le président du Conseil national des jeunes du PQ, Frédéric Saint-Jean, a aussi estimé qu'un gain avait été obtenu lorsque Pauline Marois leur a affirmé, dans un discours vendredi soir, que la gratuité scolaire pourrait être discutée au sommet sur les universités.

« M. Duchesne avait apporté la précision qu'aucune proposition ne serait faite sur la gratuité scolaire, pour recentrer un peu plus la discussion, ce que Mme Marois nous amène, présentement c'est vraiment de dire on pourra en discuter, les gens pourront venir à la table en parler c'est un gain, les gens qui voudront en parler pourront en parler. »

Le ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, a pourtant soutenu samedi matin que Mme Marois avait dit la même chose que lui au cours des derniers jours.

« Elle a dit la même chose que j'ai dit, la gratuité, tous les sujets peuvent être discutés, maintenant on ne peut pas se payer la gratuité d'ici le sommet, ça c'est clair », a-t-il dit.

La Presse Canadienne

Manifestation de groupes communautaires

Des représentants de plusieurs groupes communautaires ont manifesté en marge du Conseil national du Parti québécois, samedi. Ils réclament davantage de soutien financier du gouvernement. Il y aurait selon eux un manque à gagner de 225 millions de dollars dans le financement des organismes communautaires. La ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon, s'est entretenue avec les manifestants.

info en continu

Facebook