Québec veut contrôler sa coopération internationale

Jean-François Lisée

Le ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée, a annoncé mercredi que le gouvernement veut reprendre le contrôle des activités d'aide internationale québécoise.

M. Lisée a dénoncé les orientations de l'Agence canadienne de développement international (ACDI). Selon le ministre, les politiques de l'agence fédérale sont maintenant calquées sur les priorités du gouvernement conservateur.

M. Lisée a soutenu que les Québécois ne reconnaissaient plus leurs valeurs dans le travail de l'ACDI.

Un mandat a été donné à l'Association québécoise des organismes de coopération internationale d'étudier ce que devrait être une Agence québécoise de solidarité internationale.

Aux côtés de M. Lisée, le ministre des Affaires intergouvernementales et de la Gouvernance souverainiste, Alexandre Cloutier, a situé cette initiative dans la démarche du gouvernement pour obtenir plus de pouvoirs.


Facebook