Stephen Harper nomme cinq sénateurs

Sénat canadien (archives) Sénat canadien (archives)

Le premier ministre Stephen Harper a procédé à la nomination de cinq sénateurs pour combler deux sièges vacants en Ontario, un en Saskatchewan, un autre à Terre-Neuve-et-Labrador et le dernier en Alberta. 

Lynn Beyak, une entrepreneure du Nord-Ouest de l'Ontario, et Victor Oh, un promoteur immobilier de Mississauga, occuperont les deux sièges ontariens.

Doug Black, un avocat de Calgary, est aussi président fondateur de l'Institut canadien de politique énergétique (EPIC). En 2012, il a été nommé parmi les 25 avocats les plus influents au Canada par le Canadian Lawyer Magazine. Il occupera le siège albertain. 

Denise Batters, une avocate de Regina, et David Wells siégeront respectivement pour la Saskatchewan et pour Terre-Neuve-et-Labrador. M. Wells occupait récemment les fonctions d'adjoint au chef de la direction de l'Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers.

Les conservateurs occupent à présent 65 des 105 sièges du Sénat. Parmi les autres, 36 sont aux libéraux, un au Parti progressiste-conservateur et deux à des indépendants, dont le Québécois Jean-Claude Rivest, ancien bras droit de Robert Bourassa.