Québec demande à deux vérificateurs d'enquêter sur la Place Bell à Laval

Le compte rendu de Louis-Philippe Ouimet

Le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, demande à deux vérificateurs d'enquêter sur le dépassement de coûts de la future Place Bell, à Laval.

Le projet de nouvel amphithéâtre, qui devait à l'origine coûter 92 millions de dollars, pourrait finalement coûter 150 millions de dollars.

« On veut s'assurer que ce projet important pour Laval soit fait selon les règles de l'art », explique la députée péquiste de Sainte-Rose, Suzanne Proulx.

Les contribuables lavallois devront aussi contribuer pour 73 millions de dollars au projet, soit le double que ce qui était prévu.

Evenko, le gestionnaire du projet, n'a pas rappelé Radio-Canada. Le nouveau maire de Laval, Alexandre Duplessis, n'a pas commenté non plus, mais un candidat à la mairie estime que la situation soulève plusieurs questions.

« On n'a pas moyen de savoir, on pose des questions au conseil de ville et on a pas moyen de savoir », affirme Robert Bordeleau du Parti au service du citoyen (PSC) de Laval.

Robert Bordeleau souhaite qu'il y ait un nouvel appel d'offres. « C'est à Bell et à Québécor de se battre pour le bien-être des citoyens de Laval. Moins cher qu'on va payer, le mieux ça va être pour les finances de la ville. » affirme le candidat.

Les vérificateurs dépêchés par Québec pourraient soumettre leur rapport au ministre dès la semaine prochaine.

Avec les informations de Louis-Philippe Ouimet

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook