Ottawa dissout la Société du Vieux-Port de Montréal

Port de Montreal

Le gouvernement conservateur dissout la Société du Vieux-Port de Montréal, dont la gestion douteuse a fait les manchettes par le passé.

La ministre des Travaux publics Rona Ambrose a annoncé jeudi que la Société du Vieux-Port sera fusionnée à la Société immobilière du Canada.

« Il s'agit d'amener de la bonne gouvernance et de la bonne gestion », a-t-elle spécifié. Selon la ministre, il est impératif que les contribuables canadiens aient confiance en la façon dont les sociétés d'États dépensent leur argent.

Une source gouvernementale avait indiqué plus tôt qu'il était devenu évident qu'un « changement structurel majeur » était nécessaire pour régler les problèmes systémiques de la société de la Couronne. En juin dernier, un comité parlementaire s'était penché sur les dépenses de 10 000 $ que sa présidente Claude Benoît s'était fait rembourser pour un voyage en Océanie.

Mme Benoît avait soutenu avoir travaillé 12 jours durant des vacances de 29 jours en Australie et en Nouvelle-Zélande, mais le rapport qu'elle avait produit s'était surtout démarqué par la légèreté de son contenu.

Le comité avait jugé ses dépenses inacceptables et le vérificateur général du Canada avait par ailleurs été mandaté pour se pencher sur le dossier.

Le personnel de la Société du Vieux-Port devrait être transféré sous la responsabilité de la Société immobilière du Canada, mais il ne serait pas étonnant que Mme Benoît perde son poste dans le processus.

Jointe par téléphone avant l'intervention à la Chambre des communes de Mme Ambrose, la personne responsable des communications de la Société du Vieux-Port a affirmé que la corporation n'avait pas été mise au courant du contenu de l'annonce de la ministre.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook