Les libéraux critiquent l'entente pour le prolongement de la route 167

Le député du PLQ Jean D'Amour Le député du PLQ Jean D'Amour

Les libéraux critiquent la renégociation d'une entente pour la construction d'une route où les dépassements de coûts s'accumulaient.

Le député Jean D'Amour, porte-parole libéral en matière de mines, a accusé le gouvernement péquiste d'avoir fait un « cadeau » à la minière Stornoway.

Le ministre des Finances Nicolas Marceau a récemment annoncé que le gouvernement avait renégocié avec l'entreprise une entente sur le prolongement de la route 167, au nord de Chibougamau. M. Marceau a soutenu qu'un nouveau partage des coûts permettrait au gouvernement d'économiser jusqu'à 124 millions de dollars.

D'un coût initialement prévu à 260 millions, le budget pour la construction de la route de 243 km avait explosé à plus de 470 millions de dollars.

Lors d'un point de presse lundi, M. D'Amour a critiqué la nouvelle entente avec Stornoway, qui développe une mine de diamant dans le secteur. Le député libéral a notamment pointé vers le taux d'intérêt pour un prêt consenti à l'entreprise, moins élevé que ce que les libéraux avaient demandé.

Dans un rapport d'une firme d'experts indépendants, publié il y a 10 jours, le projet de la route 167 était décrit comme étant mal ficelé.


Facebook