Les députés décideront du sort du drapeau canadien à l'Assemblée nationale

Salon rouge de l'Assemblée nationale Salon rouge de l'Assemblée nationale  Photo :  PC/Jacques Boissinot

Les députés québécois décideront la semaine prochaine si le drapeau canadien doit être retiré ou non du salon rouge de l'Assemblée nationale.

Le whip en chef du gouvernement, Yves-François Blanchet, a affirmé mercredi qu'il ne présume pas de l'issue du vote, même si ses troupes sont minoritaires à l'Assemblée nationale. M. Blanchet, qui a réclamé le retrait du drapeau au nom du gouvernement, s'est montré ouvert à parvenir à un consensus avec ses collègues de l'opposition.

Les libéraux s'opposent au retrait de l'unifolié installé dans la salle du conseil législatif, tandis que la Coalition avenir Québec (CAQ) juge que ce débat n'est pas une priorité. Lors d'un point de presse, M. Blanchet a indiqué qu'il misait sur des divisions au sein du caucus de la CAQ.

Selon le député péquiste, certains caquistes devront être convaincus par leurs collègues.

La semaine dernière, M. Blanchet avait écrit au président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, pour lui demander le retrait du drapeau canadien du salon rouge, où se tiennent des commissions parlementaires et des événements protocolaires.

Les libéraux avaient écrit le lendemain pour réclamer son maintien et, mercredi, M. Chagnon a annoncé qu'à défaut d'une entente d'ici mercredi prochain, la question sera soumise à la Chambre.