Élections Québec 2012

Le ministre Lessard parle d'élections le 4 septembre

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
L'entrevue avec Denis Dion du bureau du directeur général des élections

Pour la première fois depuis que des rumeurs font état d'un déclenchement imminent d'élections provinciales, un membre du cabinet de Jean Charest parle ouvertement d'une convocation aux urnes en septembre, au grand étonnement de son chef.

« Je pense bien que le premier ministre va déclencher l'élection pour qu'on vote le 4 septembre », a déclaré le ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard, dans une entrevue accordée à CFJO-FM, une radio du Réseau des Appalaches.

Interrogé sur ces propos lors d'un point de presse dans le cadre d'une rencontre du Conseil de la fédération, Jean Charest n'a pas caché sa surprise : « A-t-il dit ça? », a-t-il affirmé. Lorsqu'on lui a demandé s'il avait fait des confidences à son ministre, le chef libéral s'est contenté de répondre, en souriant : « Non, je n'ai pas parlé à M. Lessard dernièrement, mais c'est une suggestion qu'il nous fait, alors on en tiendra compte. »

Si la date du 4 septembre est retenue pour le scrutin, le décret d'élection devra être adopté au plus tard le mercredi 1er août, en vertu de la Loi électorale.

« Le scrutin a lieu le cinquième lundi qui suit la prise du décret si le décret est pris un lundi, un mardi ou un mercredi, et le sixième lundi si le décret est pris un autre jour. Si le jour du scrutin tombe un jour férié, il a lieu le lendemain. »

Loi électorale du Québec 1989, c. 1, a. 131; 1995, c. 23, a. 13.

Le cas de Sylvie Roy étonne le ministre Lessard

Lors de son entrevue, le ministre Lessard s'est par ailleurs dit étonné de la candidature de l'actuelle députée de la Coalition avenir Québec (CAQ), Sylvie Roy, dans Arthabaska.

Privée de sa circonscription de Lotbinière, qui a été abolie dans le dernier découpage de la carte électorale, l'ex-adéquiste tentera de ravir celle d'Arthabaska au libéral Claude Bachand.

Selon M. Lessard, la députée a reçu ce « prix de consolation » de son chef François Legault après avoir fait des démarches sans succès pour représenter la CAQ dans les circonscriptions de Lévis et de Trois-Rivières.

En complément

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook