Deux victoires pour les conservateurs

Les commentaires de Bernard Généreux, au lendemain de sa victoire

Le Parti conservateur sort grand gagnant des élections partielles tenues lundi dans quatre circonscriptions du pays. Il a remporté deux des quatre sièges en jeu, dont un détenu depuis longtemps par le Bloc québécois dans le Bas-du-Fleuve.

Le parti de Stephen Harper remporte la circonscription de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup et reprend celle de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley, en Nouvelle-Écosse. Le Bloc québécois conserve Hochelaga, et le NPD, New Westminster-Coquitlam.

Après avoir élu le bloquiste Paul Crête sans interruption depuis 1997, les électeurs de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup ont choisi d'être représentés à Ottawa par l'ex-maire de La Pocatière, Bernard Généreux. Avec 42,5 % des votes, le candidat conservateur a devancé la bloquiste Nancy Gagnon, qui a obtenu 37,8 % des voix.

L'ex-ministre péquiste Daniel Paillé a cependant réussi sans difficulté à conserver la circonscription de Hochelaga dans le giron du Bloc québécois. Il a récolté 51,7 % des voix, devançant nettement son plus proche poursuivant, le néo-démocrate Jean-Claude Rocheleau, qui a obtenu 19,5 % des appuis.

Le siège de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup était vacant depuis le départ de Paul Crête, qui a défendu sans succès les couleurs du Parti québécois PQ la circonscription provinciale de Rivière-du-Loup, ancien fief de Mario Dumont, lors d'une partielle l'été dernier. M. Paillé succède pour sa part à Réal Ménard, qui a quitté son siège à Ottawa pour faire le saut en politique municipale aux côtés de Louise Harel.

En Nouvelle-Écosse, le Parti conservateur a repris la circonscription de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley. Son candidat, Scott Armstrong, a récolté 45,8 % des suffrages, pour devancer facilement son adversaire néo-démocrate Mark Austin, qui en récolte 25,7 %.

Scott Armstrong et sa conjointe Scott Armstrong et sa conjointe  Photo :  PC/Andrew Vaughan

La circonscription de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley a longtemps été représentée par le conservateur Bill Casey. Celui-ci avait toutefois claqué la porte du parti en 2007, dans la foulée d'un litige sur le budget, et s'était fait réélire comme indépendant en 2008.

Dans New Westminster-Coquitlam, en Colombie-Britannique, le néo-démocrate Fin Donnelly a remporté la mise avec 49,6 % des voix, devant la conservatrice Diana Dilworth, qui a obtenu avec 35,8 % des suffrages. Le libéral Ken Beck Lee a tout juste franchi la barre des 10 %.

Pour le Parti libéral de Michael Ignatieff, qui avait présenté ces partielles comme un référendum sur le leadership du premier ministre Stephen Harper, les résultats sont sans contredit décevants: le parti, qui songeait récemment à défaire le gouvernement, a terminé troisième dans les quatre circonscriptions.

Pour le Nouveau Parti démocratique, qui a essuyé de nombreuses critiques après avoir assuré la survie du gouvernement minoritaire conservateur lors d'un vote de confiance tenu en septembre, le scénario est tout autre. En plus de conserver un siège, le parti a terminé deuxième, devant les libéraux, dans Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley et Hochelaga.

Le taux de participation pour ces élections a été de 22,3 % à Hochelaga, de 29,9 % dans New Westminster-Coquitlam, de 35,7 % dans Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley et de 36,6 % dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup.

À la Chambre des communes, les conservateurs ont maintenant 145 sièges, les libéraux, 77, le Bloc, 48 et les néo-démocrates, 37.

Pour des réactions locales en Colombie-Britannique, dans le Bas-Saint-Laurent, et en Atlantique.

Les résultats complets des élections partielles sont disponibles sur le site d'Élections Canada.

info en continu

dimanche 21 décembre

Facebook