Funérailles des soldats à faible revenus : la Légion royale demande de l'aide

À Ottawa, un vétéran dépose, ému, une couronne en mémoire de soldats disparus. À Ottawa, un vétéran dépose, ému, une couronne en mémoire de soldats disparus.  Photo :  PC/FRED CHARTRAND

La Légion royale canadienne lance jeudi une campagne nationale visant à forcer le gouvernement du Canada à payer au complet les frais funéraires des militaires à faibles revenus.

L'un des dirigeants de la Légion royale canadienne, Gordon Moore, tiendra une conférence de presse à cet effet à Elmira, en Ontario. Il livrera les détails sur la nature de la campagne.

Il sera accompagné de dirigeants de la mission du Fonds du Souvenir, dont le mandat est de veiller à ce qu'aucun ancien combattant admissible ne soit privé de funérailles et d'une inhumation dans la dignité, ainsi que d'une pierre tombale militaire, à cause d'un manque de ressources financières au moment de son décès.

L'automne dernier, La Presse Canadienne révélait que depuis 2006, le Fonds du Souvenir avait été contraint de rejeter environ les deux tiers des demandes d'aide de familles de militaires décédés pour les frais de leurs funérailles. Le Fonds du Souvenir est soutenu financièrement par Anciens Combattants Canada et par des dons privés.

La Légion royale canadienne réclame depuis 2008 que les critères d'admissibilité au Fonds soient rehaussés. Gordon Moore se dit consterné que rien n'ait été fait.

La Légion royale demandera donc à ses quelque 330 000 membres de partout au Canada, et au grand public, d'écrire à leur député fédéral afin que des progrès soient accomplis dans ce dossier.

En complément

Info en continu Afficher le fil complet

    Facebook