Service 9-1-1 : le CRTC veut consulter les Canadiens

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
La centrale 911 de Sherbrooke

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) fait appel au public canadien pour lui faire part de ses commentaires et suggestions sur la façon d'améliorer le service d'urgence 9-1-1.

Dans un communiqué publié lundi, le CRTC annonce qu'il procédera, en 2014, à un examen officiel du cadre réglementaire du service 9-1-1.

Afin de préparer ses travaux, le conseil a confié au conseiller national Tim Denton la tâche d'enquêter sur ce service et de consulter les Canadiens sur son amélioration.

Les études que mènera le conseiller Denton se pencheront, entre autres, sur l'évolution technologique des systèmes de télécommunications qui migrent rapidement vers des systèmes fondés sur le protocole Internet.

« À l'heure où les réseaux de télécommunications évoluent et adoptent de nouvelles technologies, nous avons tous intérêt à faire en sorte que ce système continue de satisfaire aux besoins des Canadiens. » — Tim Denton, conseiller national CRTC

« J'encourage en particulier les premiers répondants, les téléphonistes des centres d'appel et les organismes gouvernementaux à communiquer leurs idées sur la façon dont le système 9-1-1 pourrait les aider à mieux répondre aux situations d'urgence », poursuit M. Denton.

Les messages textes, les vidéos et les envois sur Twitter sont certaines des possibilités sur lesquelles l'organisme de réglementation fédéral des télécommunications devra se pencher. Un service de messages textes pour les personnes ayant des déficiences auditives ou verbales fait en ce moment l'objet d'un examen. 

Le conseiller Denton doit déposer son rapport au CRTC en mai 2013.

Les Canadiens peuvent participer à cette consultation :

  • En remplissant un formulaire en ligne
  • En écrivant au secrétaire général, CRTC, Ottawa, Ontario, K1A 0N2
  • En envoyant une télécopie au 819-994-0218

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook