Ottawa investit dans sa flotte de blindés légers

Un blindé léger des Forces canadiennes, lors d'une intervention en Montérégie pendant les inondations du printemps 2011 Un blindé léger des Forces canadiennes, lors d'une intervention en Montérégie pendant les inondations du printemps 2011  Photo :  PC/Ryan Remiorz

Le gouvernement fédéral a annoncé qu'il dépensera 151 millions $ afin d'améliorer sa flotte de 66 véhicules blindés légers afin de les rendre plus résistants sur le champ de bataille.

Les travaux sur les 66 VBL III seront réalisés par l'entreprise General Dynamics Land Systems, à ses usines d'Edmonton et de London, en Ontario.

Cette annonce vendredi élargit un contrat de 1,06 milliard $ attribué en octobre 2011 afin d'améliorer une flotte de 550 véhicules militaires.

Le VBL III, qui peut transporter des soldats et des systèmes d'armement, forme l'essentiel de la section blindée des Forces armées canadiennes.

Cet investissement rendra les véhicules plus rapides, améliorera leur système d'armement et leur permettra d'être plus sécuritaires contre certaines menaces telles que les engins explosifs improvisés en bordure de la route.

La ministre des Travaux publics Rona Ambrose a indiqué que ce nouveau contrat permettra aux employés des deux usines de General Dynamics de conserver leur poste plus longtemps.