Le Québec et l'est canadien se remettent du passage de la tempête Irene

Témoin de l'événement ? Envoyez-nous vos photos et vidéos.

Séquelles des inondations en Beauce Séquelles des inondations en Beauce

La plupart des régions du Québec en avaient fini lundi avec Irene, devenue tempête post-tropicale, à l'origine de vents violents et de pluies abondantes. Toutefois, les intempéries se sont poursuivies au-dessus de la Côte-Nord au cours de la journée.

Quelque 50 000 foyers étaient toujours privés d'électricité dans la province vers 21 h, essentiellement en Montérégie, dans la région de Québec et dans Chaudière-Appalaches. Le service a été rétabli pour une dizaine de milliers d'abonnés dans la nuit de dimanche à lundi, notamment dans les régions de Montréal, Laval et Lanaudière.

Des pannes restent toutefois signalées dans plusieurs autres régions.

Au Saguenay, les résidents de l'Anse-Saint-Jean et de Petit-Saguenay ont été coupés du reste du monde en raison du débordement de plusieurs cours d'eau qui ont inondé la route 170.

Dans certains secteurs du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord, de fortes marées ont atteint jusqu'à cinq mètres dans la nuit de dimanche à lundi. Quelques branches cassées ont été signalées à Rivière-du-Loup et près de 2000 abonnés ont été privés d'électricité à La Pocatière.

À Saint-Isidore en Beauce, les forts vents ont fait tomber des poteaux électriques sur la chaussée, arraché le toit d'une grange et déraciné des arbres. À Québec, un incendie s'est déclaré après que des fils électriques furent tombés sur le toit d'une résidence. Les équipes d'Hydro-Québec étaient à l'oeuvre lundi afin de rétablir le courant pour les milliers de clients qui en étaient privés.

Une quarantaine de résidences ont été évacuées à Saint-Étienne-de-Lauzon, dans la région des Chaudière-Appalaches.

Selon le porte-parole de la police de Lévis, le sergent Éric Laliberté, les résidants ont été évacués de manière préventive en raison du manque d'électricité. Certains sous-sols ont également été inondés même si la pluie avait cessé de tomber vers 10 h lundi matin.

Une centre d'hébergement temporaire a été mis en place à Saint-Nicolas. Selon le porte-parole, plusieurs personnes évacuées devraient y passer la nuit.

En tout, plus de 350 foyers ont été évacués au Québec en raison des risques d'inondations, selon la Sécurité civile.

Dans la MRC Pierre-De Saurel, en Montérégie, un tronçon de la route du Grand-chenal s'est détaché lundi, emportant avec lui des automobilistes malchanceux. Deux voitures transportant au total trois personnes ont ainsi été emportées dans la rivière Yamaska.

Une quarantaine de résidents ont également été évacués à Cookshire en raison de la crue de la rivière Eaton, en Estrie. Le niveau des rivières devait toutefois se stabiliser lundi midi, selon le Centre de prévision des crues du Québec.

Irene dans les Maritimes

Plus de 90 millimètres de pluie sont tombés sur le centre du Nouveau-Brunswick. Aucune inondation majeure n'a toutefois été signalée, sauf dans la région d'Oromocto, où une trentaine de maisons ont été évacuées.

Un avertissement de vent violent a été maintenu partout dans les provinces Maritimes. Le transport aérien était notamment perturbé à Halifax et dans la région de Moncton. Le pont de la Confédération a été interdit aux véhicules lourds et aux motocyclettes. Le traversier qui relie Saint-Jean au Nouveau-Brunswick à Digby en Nouvelle-Écosse a été annulé jusqu'à nouvel ordre.

Lundi avant-midi, on rapportait 45 000 pannes d'électricité au Nouveau-Brunswick et 10 000 en Nouvelle-Écosse. Au milieu de la journée, environ 30 000 clients d'Énergie NB étaient toujours privés d'électricité.

Les riverains de la baie de Fundy ont dû se préparer lundi midi à une marée anormalement haute et à un fort ressac. Des inondations étaient également à prévoir. Des équipes d'Énergie Nouveau-Brunswick et de Nova Scotia Power se tenaient prêtes à intervenir en cas de pannes d'électricité.

Consultez, sur le site d'Environnement Canada, la carte des régions concernées par les avertissements de pluie, de vent ou de tempête tropicale.

Des centaines de vols ont été annulés dimanche aux aéroports de Toronto, de Montréal et de Québec, la plupart en direction des États-Unis.

On peut consulter la liste des vols retardés et annulés à partir de l'aéroport de Montréal-Trudeau sur ce site;

à partir de l'aéroport Jean-Lesage de Québec sur ce site;

à partir de l'aéroport Pearson de Toronto sur ce site;

à partir de l'aéroport d'Ottawa sur ce site.

Info en continu Afficher le fil complet

    Facebook