Dégâts importants au Québec

Nos journalistes font le point dans plusieurs régions du Québec.
Marie-Maude Denis a recueilli les témoignages de camionneurs.

Des vents violents et des orages ont causé des dégâts mardi après-midi dans la région montréalaise. De fortes bourrasques de vent ont déraciné des arbres en plus de renverser sept camions-remorques sur le pont Champlain.

Plus de 200 000 abonnés d'Hydro-Québec sont toujours privés d'électricité au lendemain de violents orages qui ont frappé plusieurs régions de la province. Des rafales ont provoqué le renversement de sept camions-remorque sur le pont Champlain à Montréal.

Une personne a été légèrement blessée. Elle a été conduite à l'hôpital par mesure préventive.

Les autorités ont maintenant rouvert le pont dans les deux directions. Les pompiers ont répandu des abrasifs pour récupérer le carburant des camions qui s'est répandu sur la chaussée de ce lien important entre Montréal et Brossard sur la Rive-Sud.

Les camionneurs ont été chanceux dans leur malchance, puisqu'aucun des camions renversés ne transportait de matières dangereuses et la majorité d'entre eux étaient vides au moment des accidents. Aucune voiture n'a été écrasée par un camion malgré le grand nombre de voitures qui empruntent le pont en milieu d'après-midi.

L'un des camions est demeuré suspendu sur le parapet du pont, menaçant de tomber dans le fleuve et causant toute une peur à sa conductrice. Elle a toutefois été secourue à temps par les pompiers et un remorqueur qui ont remis son véhicule sur le pont.

Marie-Josée Bouchard interviewe René Héroux d'Environnement Canada sur l'orage et les rafales.

Des arbres ont été déracinés sur la Rive-Sud, dont un est tombé sur une maison à Châteauguay. Le toit d'un édifice de logements a pris feu après avoir été frappé par la foudre. Le Service de police de Longueuil a reçu une multitude d'appels pour des arbres qui ont coupé des fils électriques. Tous les services d'urgence sont intervenus pour rétablir la situation.

Le système météorologique, qui a même provoqué de la grêle sur la Rive-Sud, s'est ensuite rendu dans la région de la Capitale-Nationale, où les autorités ont dû fermer le pont de Québec à la circulation en raison d'un échafaudage affaissé.

Dans la grande région de Québec, on a rapporté des toits envolés et des accumulations d'eau.

Par ailleurs, des arbres ont été déracinés par la force des vents dans l'est de Sherbrooke et se sont notamment écrasés sur une résidence et sur une route. L'orage a également causé de nombreux dégâts au Camping plage McKenzie à Racine, où une petite cuisine et un auvent ont été soufflés par les rafales.

Vingt-cinq poteaux électriques ont également été arrachés par la force des vents sur la route 138 entre Saint-Barthélemy et Maskinongé, en Mauricie. Heureusement, l'incident n'a fait aucun blessé.

Pannes de courant

De son côté, Hydro-Québec rapportait à 8 h, mercredi matin, que plus de 200 000 abonnés étaient privés de courant sur l'ensemble du territoire. Les trois quarts sont des résidents de la Montérégie, et la plupart des autres habitent les régions de Montréal, de l'Estrie, de Québec et de Chaudière-Appalaches.

  • Montérégie 172 000
  • Québec 5000
  • Estrie 20 000
  • Montréal 3000
  • Mauricie 30