Dix-neuf pompiers périssent dans un feu de forêt en Arizona

Radio-Canada avec Agence France-Presse, Associated Press et Reuters
Le récit de Luc Lapierre

Dix-neuf pompiers américains ont trouvé la mort en combattant un incendie qui couvre actuellement 800 hectares de végétation dans le centre de l'Arizona, ont annoncé dimanche les services de secours.

Il s'agit du feu de forêt le plus meurtrier impliquant des pompiers aux États-Unis depuis au moins 30 ans.

Selon le responsable du département de foresterie de l'État, Art Morrison, les pompiers ont été coincés par l'incendie, dimanche après-midi, près de la ville de Yarnell, à 130 km environ au nord-ouest de Phoenix. M. Morrison a précisé que les pompiers avaient été forcés de déployer leur tente-abri de pompier forestier.

« Dans des circonstances normales, lorsqu'on creuse une ligne de pare-feu, on s'assure qu'on a une bonne voie pour s'échapper et on prévoit une zone de sécurité, a-t-il expliqué. À l'évidence, leur zone de sécurité n'était pas assez grande et l'incendie les a rattrapés. »

Une page de Facebook a été créée en mémoire des pompiers tués.

Progression rapide

Le feu, qui a débuté vendredi, s'est rapidement propagé dans un environnement très sec et des conditions venteuses.

Jusqu'à maintenant, il a détruit au moins 200 bâtiments, principalement à Yarnell.

La petite ville a été entièrement évacuée, ainsi que la localité voisine de Peeples Valley, ce qui représente environ un millier d'habitants.

Selon M. Morrison, plusieurs résidences dans la municipalité de Glenisle ont aussi été incendiées. Cependant, aucun décès ni blessé n'a été rapporté dans cette région.

Environ 200 pompiers combattent l'incendie, qui a également forcé la fermeture de sections de la route 89.

Une aide fédérale était attendue lundi.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Facebook