Le marathon de Boston, un an après l'attentat

Sécurité accrue dans les grandes villes du monde

Londres en alerte

Des mesures de sécurité spéciales ont été prises dans les grandes villes du monde à la suite de l'attentat de Boston, notamment à New York, où la ville demeure sur un pied d'alerte. Au Canada, aussi, les autorités demeurent vigilantes.

« Nous nous sommes préparés lundi comme si l'attaque de Boston était prélude à une attaque à New York », a dit le commissaire responsable de la police new-yorkaise, Raymond Kelly, en conférence de presse, mardi. « Nous sommes bien préparés, surtout depuis les attaques de Londres et de Madrid en 2004 », a-t-il ajouté.

« Nous avons déployé nos ressources spéciales, dans les hôtels, les lieux de culte et les sites symboliques, comme le Rockefeller Center et l'Empire State Building », a-t-il poursuivi.

« Nous avons augmenté notre présence dans le métro. Nous fouillons les sacs. Nous demandons au public d'être vigilant », ajoute le commissaire. Ces mesures spéciales dureront un certain temps, a assuré M. Kelly.

De son côté, le maire de New York, Michael Bloomberg, a rappelé à quel point Boston a aidé New York lors des attentats du 11 Septembre. « Nous allons soutenir le maire de Boston et sa ville », a dit le maire en conférence de presse.

« C'était un geste de terreur et une menace réelle. L'attentat de Boston est un rappel de l'importance des investissements en sécurité », a-t-il ajouté.

« Les personnes qui ont commandité ces attaques, qu'elles soient américaines ou étrangères, n'ont aucune idée de ce que ça veut dire que d'être patriote dans ce pays (l'attentat de Boston a été perpétré lors du Jour des Patriotes, le 15 avril). Aucun pouvoir étranger n'a pu arrêter la marche de la liberté dans ce pays », a poursuivi le maire Bloomberg.

Pour ceux qui ont un téléphone intelligent et qui veulent avoir accès aux tweets, cliquez ici.


Sécurité renforcée à Londres 

Mardi, Londres a annoncé avoir renforcé son dispositif de sécurité et ses mesures antiterroristes en prévision des deux grands événements publics qui doivent avoir lieu mercredi et dimanche dans la capitale britannique.

Tout d'abord, mercredi, des dizaines de dignitaires, de personnalités politiques et de chefs d'État du monde entier sont attendus dans la capitale britannique pour assister aux funérailles de l'ex-première ministre Margaret Thatcher, décédée le 8 avril dernier à la suite d'un accident vasculaire cérébral, à l'âge de 87 ans.

Cet événement retient déjà l'attention des autorités britanniques en raison de la controverse qui entoure les funérailles de Margaret Thatcher au sein de la population britannique. Des groupes d'opposants aux politiques de Margaret Thatcher ont prévu manifester pendant le cortège funèbre.

Les autorités policières du Royaume-Uni ont aussi amorcé une révision des mesures de sécurité en vue du marathon de Londres qui se déroulera dimanche dans les rues de la capitale britannique.

Selon un porte-parole de la police métropolitaine de Londres, cité par l'agence Reuters, la présence policière sera sensiblement renforcée lors de la course d'une quarantaine de kilomètres qui a attiré l'an dernier plus de 37 000 athlètes et des dizaines de milliers de spectateurs.

La ville de Londres est depuis longtemps considérée comme une cible de choix des terroristes internationaux. En 2005, une série d'attaques-suicides à l'intérieur du service de transport en commun avait fait 52 morts dans la capitale britannique. Selon le gouvernement, Londres et le territoire britannique font face à une menace modérée de terrorisme liée à l'Irlande du Nord.

Il n'y a pas qu'à Londres que le spectre du terrorisme est revenu hanter les autorités. À Paris, des soldats et des policiers ont été déployés autour des principaux sites touristiques de la ville après les deux explosions qui se sont produites sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston, lundi, en fin d'après-midi.

Des mesures de sécurité ont aussi été déployées en Allemagne, notamment autour de l'ambassade américaine, à Berlin, de même qu'en Russie, autour des installations olympiques de Sochi. 

Dans les grandes villes américaines, le niveau d'alerte au terrorisme a été élevé pratiquement partout depuis lundi soir, notamment dans les gares, les aéroports et les lieux publics et touristiques.

Correspondants à l'étranger

Tous les correspondants

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook